En tant que Smart city exemplaire, Dijon poursuit ses efforts numériques.

Dijon smart city exemplaire poursuit ses efforts numériques

21578

Depuis avril 2019, Dijon Métropole a amorcé un projet d’une envergure exceptionnelle, pour devenir une smart city exemplaire. Celui-ci est basé sur les données numériques provenant de ses équipements publics connectés. En matière de site Open Data (données ouvertes), cette réalisation constitue une véritable première dans l’administration publique.

Un projet structuré sur plusieurs années

En tant que Smart city exemplaire, Dijon poursuit ses efforts numériques, pour améliorer son action publique.

En tant que Smart City exemplaire, Dijon poursuit ses efforts numériques, pour améliorer son action publique.

Depuis plus de deux ans, Dijon Métropole souhaite développer une initiative unique de smart city exemplaire. En proposant à ses habitants de nouveaux services publics. Grâce aux données numériques fournies par les équipements connectés dont la capitale de la région Bourgogne-Franche-Comté dispose. Cela, en obtenant une gouvernance urbaine ouverte, qui utilise de façon optimale les ressources de l’Open Data. Ainsi, Dijon Métropole a lancé le chantier OnDijon. Celui-ci vise plusieurs objectifs. Leurs rôles communs est d’utiliser l’action publique au plus près des besoins des habitants. Avec, à terme, l’ambition de développer l’attractivité de ce territoire, à partir d’une économie numérique optimisée.

Symbole de l’exemplarité de Dijon comme smart city, son ambitieux poste de pilotage centralisé

Pour gérer tous ses équipements publics, Dijon Métropole s’est dotée un ambitieux poste de pilotage, centralisé et connecté. Prévu sur douze ans, ce vaste chantier concernera les 23 communes du territoire. Il a été confié à un groupe. Celui-ci est constitué par Bouygues Energies & Services, SUEZ, Citelum et Capgemini. Ainsi, ce poste de pilotage général va permettre de mieux satisfaire les futurs besoins de l’ensemble des espaces urbains de la métropole. Notamment, parce qu’il remplace désormais cinq anciens postes de contrôle, de façon améliorée. A savoir, le PC de la police municipale, celui de la sécurité, celui du centre de supervision urbaine, de la circulation et d’Allo Mairie.

A lire aussi : enjeux de la Smart City, un lieu de vie numérique d’avenir.

Une utilité renforcée

Aujourd’hui, occupant un espace de 1.200 m2, ce poste de pilotage connecté mobilise déjà un personnel de cinquante personnes. Parmi ses diverses fonctions, il permet de coordonner les interventions de services essentiels. Notamment, ceux de la voirie, de l’entretien des espaces verts et des encombrants. Par ailleurs, ce poste contrôle à distance les feux de circulation, les éclairages urbains et la vidéoprotection. Sur place, celle-ci utilise près de 270 caméras. Ainsi, elles offrent une meilleure sécurité aux habitants dans l’espace public. Ainsi que des réactions plus rapides en cas d’incidents naturels (inondation, tempête de neige). Enfin, ce poste facilite une surveillance plus efficace des bâtiments publics (intrusions, incendies, etc.). Tout en coordonnant les différents modes de transports des habitants. A ce jour, son portail accueille plus de 600 appels téléphoniques quotidiens, émanant des Dijonnais.