Confinement total : l’ombre d’une décision redoutée

11404

Confinement total : un scénario probable ?

Confrontés à des messages contradictoires – rester chez soi mais aller voter – les Français se sont à la fois largement abstenus hier pour les Municipales, tout en adoptant des comportements imprudents. De fait, des consignes officielles peu claires ont ajouté à la confusion. Maintenant, le scénario d’un confinement total se profile.

Un coup d’arrêt marquant

Ce samedi, suite à l’annonce soudaine du Premier ministre de fermeture obligatoire de tous les commerces non indispensables, les Français sont restés perplexes. Aujourd’hui, ils se retrouvent dans l’expectative. En se demandant où la mesure choc prise par le Gouvernement va s’arrêter. Actuellement, limiter la vie sociale est censée limiter les contacts dangereux. Par conséquent, l’afflux de patients contaminés dans les unités d’urgence. Il faut dire que l’enjeu sanitaire est devenu lourd. Cependant, hier, un confinement total, à l’italienne, a été plusieurs fois démenti officiellement. Cela, malgré l’annonce de la mise en place du stade 3 de épidémie. Celui-ci a notamment entraîné la fermeture des restaurants et des bars. Une décision marquante, qui va fortement impacter notre économie et de très nombreux travailleurs. Parallèlement, les réseaux sociaux se sont empressés de colporter l’imminence d’un confinement total. Actuellement, la perspective d’une France mise sous cloche est dans tous les esprits. Mais est-ce une rumeur, ou un scénario imminent ?

Freiner la contagion

Confinement total.

Le risque d’un confinement total est présent dans tous les esprits.

A ce jour, l’épidémie de Covid-19 a fait un bond significatif sur notre territoire. Ainsi, dimanche soir, on dénombrait plus de 5.400 cas de contamination. Jusqu’à présent, celle-ci a provoqué 127 décès et 400 hospitalisations en réanimation. En précisant que 36 décès ont eu lieu en seulement vingt-quatre heures. Face à cette accélération, Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé, a admis « Nous évoluons vers une épidémie généralisée dans les tout prochains jours. » A court terme, l’objectif est maintenant de limiter le plus possible le pic attendu de la contagion. Cela, afin d’éviter de plonger la France dans une situation catastrophique, comparable à celle de l’Italie ou de l’Espagne. En effet, dans ces deux pays, les services de santé sont submergés. Le confinement total pourrait éviter un tel drame. Cependant, décider un arrêt complet de l’Hexagone reste un choix lourd et difficile.

Une stratégie européenne commune ?

Désormais, l’Europe est considérée comme le nouvel épicentre de l’épidémie. Alors que la Chine estime avoir enfin atteint une accalmie, dans la crise qu’elle a traversée. Ces dernières heures, l’Italie a subi une très forte hausse de ses décès. Ce dimanche, son bilan était de 368 morts et de 25.000 personnes contaminées. Egalement très touchée, l’Espagne, deuxième pays le plus contaminé d’Europe, a mis en place un dispositif radical pour se protéger. En tenant compte de ces dernières informations, il est légitime de se demander si la France va adopter une mesure de confinement total, face à une crise sanitaire historique.