Une carte bancaire biométrique sera bientôt mise en service.

Carte bancaire biométrique : bientôt mise en service

25481

Conçue par le groupe spécialisé en électronique Thales, un nouveau modèle de carte bancaire biométrique va bientôt être opérationnel. Comme avec un smartphone, cette nouvelle carte permettra d’effectuer des paiements sans contact, mais sans imposer de limite de montant.

Vers la fin du PIN code ?

Une carte bancaire biométrique, capable de fonctionner à partir d'une empreinte digitale, sera bientôt mise en service.

Une carte bancaire biométrique, capable de fonctionner à partir d’une empreinte digitale, sera bientôt mise en service.

Afin de concurrencer les paiements par smartphone, le groupe Thales a mis au point une nouvelle carte bancaire sécurisée, capable de lire les empreintes digitales. Avantage du procédé : une sécurité des transactions ainsi assurée par une reconnaissance très fiable des utilisateurs. Ce qui permettra de faire disparaître le plafond actuel d’une cinquantaine d’euros, imposé par la lutte contre des fraudes éventuelles. De plus, grâce au lecteur d’empreintes intégré à cette carte biométrique, l’usage d’un PIN code ne sera plus nécessaire. Ce qui évitera d’avoir à mémoriser le fameux sésame à quatre chiffres.

Des données non conservées

Pour rassurer les futures utilisateurs, Thales a déjà précisé que les données des usagers « […] ne seront pas conservées sur les serveurs de la banque ni transmises à un bureau de personnalisation. » En effet, pour lire l’empreinte enregistrée lors d’une transaction, le système activé sera identique à ceux déjà intégrés aux smartphones. Ces terminaux individuels stockant également des données biométriques dans des puces ou des processeurs isolés du système central qui pilote ces appareils.

BNP Paribas, premier groupe à lancer la carte bancaire biométrique

En France, après des tests jugés concluants, le premier réseau bancaire qui proposera cette carte bancaire biométrique sera BNP Paribas. Le groupe ayant déjà l’intention de proposer ce moyen de paiement à tous ses clients. Comme il l’a expliqué dans un communiqué. Cependant, il faudra d’abord que le futur utilisateur enregistre son empreinte digitale dans la puce de sa carte, en se rendant dans son agence. Afin de pouvoir garantir ensuite qu’il est bien le bon usager. En pratique, cela implique que les clients intéressés fassent au préalable la démarche d’enregistrement dans leur banque, via un dispositif dédié. Celui-ci enregistrera alors l’empreinte du pouce du client, aussi simplement que le font les smartphones.

Une rivalité toujours présente

Malgré le lancement de cette carte bancaire biométrique, les smartphones conserveront deux atouts majeurs. Celui de la disponibilité et de la gratuité de l’offre. En effet, désormais, la possibilité de payer avec un téléphone mobile existe par défaut sur tous les smartphones. Pour y accéder, il suffit simplement de l’activer. Alors que l’obtention d’une carte biométrique devra s’effectuer auprès d’une agence. Maintenant, pour apprécier l’intérêt de ce nouveau service bancaire, reste à savoir le prix proposé. Ce qui influencera forcément les futurs choix des consommateurs.