Augmentation du prix des transports

Pourquoi les transports en commun à Lyon vont-ils augmenter leur prix ?

27746

Augmentation du prix des transports.Avec la hausse des prix des énergies et la crise économique en Europe, le maintien d’un niveau de vie stable devient de plus en plus improbable. L’inflation ayant touché la majorité des secteurs, c’est au tour des transports en commun de manifester leur mécontentement par rapport à la situation actuelle.

C’est notamment le cas au niveau du Grand Lyon qui est le deuxième réseau de transports urbains en France et qui prévoit une augmentation des prix d’environ 3.3 % d’ici au début de l’année prochaine.

Augmentation du prix des transports

Les prix des transports en commun à Lyon sur le point d’être augmentés 

Augmentation du prix des transports à Lyon  

Selon les derniers propos tenus par Sytral Mobilités dans un communiqué, le secteur devrait être impacté à une hauteur de plus de vingt millions d’euros par la hausse des coûts de l’énergie, Sytral Mobilités étant l’autorité organisatrice des transports pour le département du Rhône et de l’agglomération lyonnaise et devant faire face à la forte inflation et à la crise énergétique mondiale.

Une seule solution semble se présenter pour réduire cette lourde facture, une augmentation sur les prix des transports en commun à Lyon, une initiative qui devrait prendre place d’ici au début de l’année 2023. Une décision qui devra être soumise aux élus du Conseil d’administration et qui sera votée le 8 décembre prochain.

Quelques détails sur les nouveaux prix des transports en commun à Lyon

Augmentation du prix des transports

Détails sur les nouveaux prix des transports en commun à Lyon

Lors de la prochaine réunion du Conseil, Sytral Mobilités propose une hausse moyenne de 3.3 % sur le réseau TCL et de 3 % sur les réseaux Libellule et Cars du Rhône. Ainsi, les frais de déplacement dans le Grand Lyon devraient atteindre en 2023 :

  • Un coût de 69,40 euros pour les abonnements mensuels proposés aux 26-64 ans, soit une augmentation de 3 euros ;
  • un coût de 2 euros pour les tickets à l’unité, soit une augmentation de 10 centimes.

Toutefois, selon le communiqué établi, le système de gratuité pour les plus démunis et les tarifs Jeunes et Solidaires seront toujours maintenus, et cela, même si cette catégorie représente plus de 57 % du total, ce qui donne un nombre de 460 000 abonnées.

Cela dit, et malgré ces circonstances désastreuses, l’État ne semble toujours pas manifester son soutien aux autorités organisatrices de transports afin de faire face aux coûts de l’inflation et à l’explosion des prix des énergies, ce qui explique d’ailleurs l’opposition du gouvernement aux pistes de nouveaux financements des transports en commun.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.