En quoi consiste le nouveau prix « Smart City » remis par SFR à la 31e édition des Trophées Eco Actions ?

200

31e édition des Trophées Eco Actions. La protection de l’environnement est une priorité pour tous, c’est pourquoi de plus en plus d’événements ont lieu autour de cette thématique. Parmi eux, il est possible de citer les Trophées Eco Actions.

Dans cet article, nous évoquons la 31e édition de cet événement, ainsi que le nouveau prix remis par SFR.

31e édition des Trophées Eco Actions Le nouveau pris de SFR : le prix « Smart City »

Lors de la 31e édition des Trophées Eco Actions, SFR remet un nouveau prix « Smart City ». C’est la deuxième année consécutive que la société prend part à cet événement et elle a pris une nouvelle initiative avec ce nouveau prix.

31e édition des Trophées Eco Actions

Ce prix a pour but de valoriser les collectivités qui adoptent des projets prometteurs pour l’environnement. Ces derniers reposent généralement sur de nouvelles technologies et même les start-up peuvent participer.

Le prix « Smart City » de SFR a été remis à Christophe Arminjon, Maire de la ville de Thonon-Les-Bains. Celui-ci a mis en place un projet qui s’intitule « Thonon en poche ».

Il a pour but de :

  • Créer un outil gratuit et interactif ;
  • Donner la possibilité de signaler des dysfonctionnements sur la voie publique ;
  • Partager des informations sur la commune ;
  • Organiser des sondages.

Grâce à ce projet, il est possible de sensibiliser au développement durable tout en adoptant une nouvelle forme de démocratie.

Mise en place de la 31e édition des Trophées Eco Actions

31e édition des Trophées Eco Actions

Cette 31e édition parvient tout à fait à se démarquer des autres, notamment en raison de l’engagement de sociétés telles que SFR.

En effet, la mise en place de ce projet vise à encourager les collectivités à faire le bon choix quant à la préservation de l’environnement.

SFR a alors noué un partenariat étroit avec l’association Les Eco Maires dans le but de promouvoir des solutions durables sur tout le territoire. De plus, cette action encourage également les politiques volontaristes à prendre part de ce schéma qui concerne tout le monde.

Ce sont des solutions numériques et technologiques qui sont souvent présentées depuis plus de 30 ans et c’est ce qui réussit à faire des Trophées Eco Actions une innovation exemplaire.



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.