DERNIERES INFORMATIONS
Search
virgin-hyperloop-one-presentation-capsule

Virgin Hyperloop One : présentation d’une nouvelle version de la capsule

Virgin Hyperloop One : présentation d’une nouvelle version de la capsule

2089

Virgin Hyperloop One : une démonstration destinée à l’Arabie saoudite.

L’entreprise Virgin Hyperloop One a reçu récemment la visite du prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane Al Saoud, auquel elle a présenté son dernier prototype de train subsonique, capable d’atteindre une vitesse proche des 390 kilomètres/heure. La capsule qui a été dévoilée arborait les couleurs du royaume saoudien.

virgin-hyperloop-one-presentation-capsuleLe prince héritier soutient activement dans son pays un projet futuriste de construction d’une mégapole high-tech, baptisée « Neom ». Il est donc logique qu’il soit intéressé par les capacités impressionnantes de Virgin Hyperloop One, qui pourrait considérablement réduire la durée des trajets entre les principales villes de son royaume. Ce train révolutionnaire pourrait en effet compléter idéalement les autres moyens de transport futuristes prévus en Arabie saoudite, déjà testés sur place, comme les drones-taxis. Une prochaine ligne Hyperloop One pourrait relier Riyad, la capitale du royaume, à Abou Dabi, la capitale des Émirats arabes unis, en seulement trois quarts d’heure, au lieu des 8 heures et demie nécessaires aujourd’hui. En restant à l’intérieur du pays, pour rejoindre Djeddah, une ville portuaire située à environ 850 kilomètres de Riyad, la durée du voyage ne serait que d’une heure et quart, alors qu’il faut compter pas moins d’une dizaine d’heures actuellement. Cet énorme gain de temps intéresse évidemment le prince héritier, qui a écouté avec un grand intérêt les explications techniques fournies par la société californienne.



Avatar photo

Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.