Les transports franciliens vont bénéficier d'un important soutien de l’Etat, via un protocole d’accord

Transports franciliens : un soutien de l’Etat via un protocole d’accord

15005

Transports franciliens : l’exécutif compense les pertes subies

 

Récemment, l’Etat a annoncé qu’il allait soutenir les transports franciliens. Cela, pour les aider à compenser le préjudice important dû à la crise sanitaire. Ainsi, l’entité Ile-de-France Mobilités bénéficiera d’un important apport financier. Un protocole d’accord a validé cette aide.

 

Une aide nécessaire

L'exécutif va soutenir financièrement les transports franciliens

L’exécutif va soutenir les transports franciliens, pour compenser les pertes subies à cause de la crise sanitaire

A ce jour, le Syndicat des transports d’Île-de-France estime avoir perdu 2,6 milliards d’euros. Cela, au cours des troubles causés par la crise sanitaire. Pour l’autorité organisatrice des transports, ce manque à gagner représente plus d’un quart de ses recettes de l’année 2020. Pour l’amortir, l’Etat vient de signer un protocole d’accord avec Ile-de-France Mobilités. Dans un premier temps, l’autorité a reçu un acompte de 425 millions d’euros. Par la suite, Ile-de-France Mobilités percevra une aide supplémentaire. Celle-ci se chiffrera entre 700 et 980 millions d’euros. Ainsi, ce soutien à Ile-de-France Mobilités interviendra avant la fin de l’année prochaine. De fait, il compensera la baisse des recettes engendrée par le manque de voyageurs dans les transports.

Un effort intégré dans le plan France Relance

Dernièrement, un communiqué officiel a confirmé cette décision gouvernementale. A ce titre, il précise « L’Etat versera une avance remboursable qui permettra à Ile-de-France Mobilités de couvrir provisoirement ses pertes, avant d’en assumer la charge. » Au total, l’estimation de cette avance atteint environ 1,455 milliards d’euros. Ainsi, par ce protocole d’accord, l’Etat s’engage à verser immédiatement plus de 2 milliards d’euros. Cette somme soutiendra les investissements liés à la modernisation globale des transports franciliens. L’ensemble de ces améliorations s’inscrit dans les efforts soutenus par le plan France Relance.