Retour sur les particularités du quartier des casernes en lancement à Tour

Tours, le nouveau quartier des casernes enfin lancé ?

27971

Il y a 10 ans, c’était la ZAC des Casernes qui était initiée à Beaumont-Chauveau à Tours comme quartier économique en plein cœur de la ville dans le but de réellement lancer l’activité locale. C’est sur cette même lancée qu’un nouveau quartier se dessine à l’approche de l’année 2022 comme nous le verrons plus en détails dans ce qui suit.

Indications sur la concrétisation du nouveau quartier des casernes à Tour

Indications sur la concrétisation du nouveau quartier des casernes à TourArrivant à Tours, le nouveau quartier des casernes est enfin lancé et devrait entrer dans sa phase la plus réaliste en cours d’année 2022. En effet, au terme du contrat de l’ancien architecte du projet qui tenait sur 10 ans entre 2011 et 2021, ce qui a amené les autorités de la ville à relancer une nouvelle disposition auprès de la société SET de sorte à aménager un terrain de 10 hectares qui a été cédé en amont par l’armée.

Dans ce cadre, certains projets à l’image du CCNT ou des constructions menées par Altarea Cogedim vont être maintenus afin d’amener divers ajouts à la ville tels que :

  • Des logements ;
  • Des chambres étudiantes ;
  • Des commerces ;
  • Des bases de constructions biosourcées.

D’autres seront quant à eux revus à l’image de ce qui a été mis en place pour le programme de masse qui était prévu pour être placé autour du parc urbain et qui sera finalement remanié en grande partie suivant l’avancement du plan de construction des quartiers.

Retour sur les particularités du quartier des casernes en lancement à Tour

En temps normal, les projets immobiliers sont construits de sorte à penser à la structure et à ce qui entoure la construction avant de s’attarder sur les lieux de vie au sein du quartier, ce qui n’a pas forcément été le cas pour le nouveau quartier des casernes à Tours.

Jusqu’à 700000 euros ont en effet été intégrés au projet de sorte à réhabiliter d’anciens bâtiments militaires. L’un des principaux objectifs de l’endroit étant de créer une ambiance active et vivante qui s’articule autour de différentes associations et autres plans entre habitants. Un essai de construction participative a d’ailleurs été engagé dans cette optique.



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.