Les tickets-restaurants vont être déplafonnés.

Tickets-restaurant : un déplafonnement pratique très utile

13495

Tickets-restaurant : une mesure en faveur de la consommation

 

Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a annoncé hier une mesure utile. Celle-ci représente une bonne nouvelle pour les quatre millions de salariés utilisateurs de tickets-restaurant. Des titres de paiement  déplafonnés en effet prochainement. Alors qu’ils étaient le plus souvent limités à un montant de dix-neuf euros. Ainsi, ils vont bientôt passer à un maximum de quatre-vingt-quinze euros.

 

Un décret conjoint

Cette mesure décidée conjointement par le ministères du Travail et de l’Economie prendra effet rapidement. Cependant, pour une durée qui n’a pas encore été précisée. Entre autres, selon la ministre, ce rehaussement conséquent des tickets-restaurant permettra de payer « […] en une seule fois ses courses alimentaires ». Cela, qu’on utilise ces tickets sous forme papier ou de carte. De plus, ce nouveau dispositif pourra également servir à régler des repas plus chers dans les restaurants. Dès que ces établissements rouvriront. Au total, l’activité globale annuelle des tickets-restaurant représente plus de 6 milliards d’euros.

Une limitation économique pénalisante

rayon de produits de supermarché accessibles avec des tickets-restaurant

En ce moment, à cause du confinement, de nombreux salariés se retrouvent avec de nombreux tickets-restaurants difficilement utilisables. Y compris les employés qui pratiquent à présent le télétravail. Car à cause de la limite actuelle à deux ou trois titres-repas, on ne s’en sert que pour effectuer des achats d’un faible montant. Cette restriction conduit souvent à les conserver de façon involontaire. Par ailleurs, cette faible  limite restreint les déplacements. Or, cette accumulation de tickets-restaurant représente une perte de pouvoir d’achat substantielle. Alors que les salariés en ont besoin.

Une aide à la consommation

Une mesure  demandée à l’origine par les syndicats. Elle a pour principal objectif d’améliorer le pouvoir d’achat. Tout en favorisant la consommation et les restauration du fait de pouvoir dépenser une somme plus élevée. En évitant parfois de se déplacer loin de son domicile ou de son travail. Cette possibilité sera bienvenue. Surtout à un moment où la filière de la restauration est particulièrement handicapée par les mesures imposées par le confinement. Par ailleurs, ce déplafonnement des tickets-restaurant sera bientôt renforcé par une nouvelle disposition. En effet, l’exécutif va autoriser à reverser à un Fonds de solidarité les sommes des tickets-restaurants périmés. Cela, afin de soutenir les professionnels de la restauration, aujourd’hui en souffrance. Car les limitations drastiques qu’ils doivent aujourd’hui respecter constituent pour eux un vrai casse-tête sanitaire.