Mesurer la thermosensibilité dans le bâtiment est un atout pour la rénovation énergétique.

La thermosensibilité dans le bâtiment : un atout pour la rénovation énergétique

24636

En lançant le Programme « Panorama de la thermosensibilité », Enedis et l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires ont montré le fort intérêt de mesurer la thermosensibilité dans le bâtiment. Ainsi, ce Programme a permis d’établir une cartographie des villes dont les quartiers ont une consommation énergétique plus dépendante de la température. Or, cette problématique doit maintenant bénéficier des avantages du dispositif Action Cœur de Ville.

Mesurer la thermosensibilité dans le bâtiment est devenu un atout supplémentaire pour la rénovation énergétique.

Mesurer la thermosensibilité dans le bâtiment est devenu un atout supplémentaire pour la rénovation énergétique.

Un diagnostic énergétique plus précis

Désormais, avec l’outil de mesure fourni par la thermosensibilité dans le bâtiment, les villes peuvent beaucoup mieux connaître les réactions de leurs logements aux variations de températures. Ainsi, en croisant cette mesure avec d’autres données, un diagnostic énergétique plus précis devient possible. Ensuite, cela permet aux villes concernées de mieux ajuster leurs programmes de rénovation énergétique. Cela, aussi bien dans le secteur du bâtiment public que privé. En effet, grâce aux contrôles de thermosensibilité, on peut détecter des problèmes majeurs. Par exemple, un type de chauffage inadapté, ou mal entretenu et trop ancien. Ou encore une mauvaise isolation thermique, précisément ciblée.

La thermosensibilité dans le bâtiment : une dynamique accrue dans la rénovation énergétique

En cartographiant la consommation électrique de chaque ville, tout en tenant compte de la thermosensibilité, l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires peut maintenant mieux vérifier les consommations locales annuelles. Ces mesures étant accessibles gratuitement sur l’Open Data d’Enedis. Dorénavant, à partir de ces données fiables et concrètes, les collectivités peuvent mieux piloter leurs projets de rénovation énergétique. Ce qui leur donne une dynamique accrue dans la transition écologique en cours. Ainsi, par la suite, en se basant sur le bilan établi en 2020, les bénéfices de la rénovation énergétique du pays seront plus facilement mesurables. Simplement, grâce à l’usage adéquat du précieux outil de la thermosensibilité sur les territoires.