Grâce aux robots, la téléprésence est de plus en plus utilisée dans les hôpitaux.

Téléprésence : les robots aident à rompre l’isolement des malades

13134

Téléprésence : un outil précieux pour rester au chevet des patients

 

Pour rompre la dureté du confinement, la communication faite grâce à la téléprésence, via l’écran dont certains robots sont équipés, est un service très apprécié. Ainsi, les patients convalescents peuvent continuer à voir leurs proches, sans mettre leur santé en danger. Cette autre façon de rester en contact, même en vidéo, est indéniablement bénéfique. Pour tout le monde.

 

Pour lutter contre la solitude

A cause de la dangerosité du Covid-19, les familles des malades hospitalisés en réanimation ne peuvent pas leur rendre visite. Cette impossibilité de voir un proche entraîne alors un isolement éprouvant. De fait, il est très pénible à supporter. Durant les longs séjours de rééducation, la fonction de téléprésence qu’offre le robot Ubbo via son écran se révèle très utile. A l’origine, ce robot servait à réaliser des consultations de télémédecine. Désormais, il est utilisé pour que les patients qui doivent rester en convalescence, affaiblis par leur réanimation, puissent communiquer avec leurs familles. Cela, de façon autonome. Ainsi, les échanges essentiels pour le rétablissement des malades ne sont pas rompus.

Cette solution de communication en visio, permise par ce robot, compense en partie la séparation forcée subie par les patients. De la même façon, un autre robot connu, Pepper, d’aspect humanoïde, lui aussi muni d’un écran, est capable de faire dialoguer les malades avec leurs proches. Sur place, les psychologues des services où ces outils ont été mis en place observent leurs bienfaits. Au quotidien, ils sont évidents.

Des applications multiples

un malade alité utilisant la téléprésence

La téléprésence offerte par les robots empêche les malades d’être trop isolés.

En raison de leur polyvalence, les robots de téléprésence sont amenés à se développer à l’avenir dans plusieurs contextes. Entre autres, leur efficacité a déjà fait ses preuves en milieu scolaire. Notamment avec des élèves qui étaient momentanément absents de leurs salles de classe. Grâce à cette aide technologique, ils ont pu continuer à suivre leurs cours presque normalement. En plus, en jouant un rôle actif par rapport à leurs professeurs et à leurs camarades. Par ailleurs, dans les EHPAD, les robots permettant une fonction de téléprésence sont aussi très utiles pour assister les seniors dans leurs besoins. Là encore, les capacités mobiles des robots aident à éviter des périodes trop longues d’isolement.

Une utilité adaptable

La téléprésence aide aussi beaucoup dans des situations où l’on doit s’occuper de personnes dépendantes, maintenues à domicile. Dans ce cas, ces robots ont en plus de leur capacité d’échanges celle de pouvoir communiquer avec des objets connectés. Enfin, dans un environnement industriel, ces outils sophistiqués facilitent l’accès au télétravail. Montés sur roulettes, leur mobilité permet de supprimer ou de réduire certains déplacements. Tout en diminuant l’empreinte carbone des sociétés qui s’en servent. En tous cas, dans les hôpitaux, la téléprésence conviviale des robots autonomes est un moyen efficace de mieux accompagner les patients pendant leurs longs séjours.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.