Search
Le projet d'augmenter la taxe Covid pour les assureurs santé a finalement été abandonné.

Taxe Covid : abandon de l’augmentation pour les assureurs santé

24789

Aux dernières nouvelles, après analyse de la situation des organismes de complémentaires santé, l’exécutif n’augmentera pas cette année leur contribution à la taxe Covid. Alors qu’il avait un moment envisagé cette solution. Cela, pour financer les dépenses en hausse de la Sécurité sociale, à cause de la crise sanitaire.

Un revirement très apprécié

des pièces de monnaie pou illustrer la taxe Covid

Le projet d’augmenter la taxe Covid pour les assureurs santé a finalement été abandonné.

Indéniablement, ce choix va procurer un net soulagement aux mutuelles et aux assureurs santé. En effet, pendant la pause estivale, ces organismes ont craint l’une des annonces d’Olivier Véran. Celle d’augmenter leur contribution solidaire exceptionnelle. Alors que son montant devait être de 1,5 milliard d’euros, payable sur deux ans. En fait, après analyse, les sociétés de prévoyance et les mutuelles ne devront débourser que 500 millions d’euros. En complément du milliard qu’elles avaient déjà réglé pour 2020. Ainsi, cette contribution plus modeste signe la fin d’un conflit larvé entre le secteur de la prévoyance santé et l’exécutif.

Une réforme coûteuse à financer

Depuis trois ans, le Gouvernement a lancé une offre visant les ménages modestes, baptisée « 100 % Santé » Celle-ci devant permettre aux Français défavorisés de bénéficier d’un reste à charge zéro sur les prothèses dentaires et auditives. En principe, ce dispositif doit fonctionner en partenariat avec les complémentaire santé. Cela, pour que les soins médicaux onéreux ne profitent pas qu’à une certaine catégorie de citoyens. Cependant, la pandémie a beaucoup pesé sur l’application de ce dispositif social. Au point que le Gouvernement a sérieusement envisagé de prélever 500 millions d’euros supplémentaires aux assureurs. Dans le but de rééquilibrer le budget de la Sécurité sociale en 2022. En effet, celui-ci s’est fortement alourdi, après la revalorisation des salaires des personnels hospitaliers. De même qu’avec la prise en charge des téléconsultations et les remboursements plus importants de certains médicaments.

Abandon de la Taxe Covid : une largesse gouvernementale

Après réflexion sur les complémentaires santé, le ministère de la Santé a finalement décidé de ne pas « […] reprendre le solde des économies qu’elles ont réalisé en 2020 […] ». Cette décision est survenue après une estimation des futures dépenses des assureurs. Cependant, en échange de cette largesse sur la taxe Covid, le Gouvernement attend désormais que ces organismes « […] restituent les économies réalisées à leurs adhérents ». Ce qui implique qu’ils n’augmentent pas le seuil de leurs cotisations. Ainsi, en renonçant à amplifier la contribution des assureurs santé, l’exécutif va leur permettre de laisser leurs tarifs stables. Au final, ce sera aussi une excellente nouvelle pour les assurés.