Solidarité en hausse : à Lille, la Croix-Rouge reçoit plus de dons

Solidarité en hausse : à Lille, la Croix-Rouge reçoit plus de dons

21269

Actuellement, alors que l’on pourrait croire que les Français sont devenus moins généreux face à la crise, au contraire, on observe une solidarité en hausse. Ainsi, l’année dernière, d’après diverses analyses, les dons aux associations ont augmenté de plus de 13,5 %. Par rapport à 2019. Récemment, ce courant a permis à la Croix-Rouge de Lille de recevoir plus d’aides.

Une forte prise de conscience

Grâce à une solidarité en hausse, à Lille, la Croix-Rouge a reçu plus de dons.

Grâce à une solidarité en hausse, à Lille, la Croix-Rouge a reçu plus de dons.

Ces derniers mois, grâce à divers bilans d’organismes caritatifs sur les dons des particuliers, on constate que les Français sont très conscients des difficultés engendrées par la pandémie. Ainsi, une récente étude faite auprès de 56 associations d’aides sociales a même révélé une hausse record des dons. Cela, dans la période étudiée, depuis 2004. Récemment, des chiffres très positifs sur les dons ponctuels ont démontré que les appels des associations à une mobilisation urgente contre la précarité rencontraient un bon accueil. Avec une augmentation qui a frôlé les 20 % supplémentaires. Cela s’explique par une compréhension des difficultés causées par la crise. Et aussi par la facilité offerte par les versements en ligne. Ces derniers ayant bondi de plus de 70 %, par rapport à 2019.

Un cap à maintenir cette solidarité en hausse

Cette année, le montant moyen des versements en ligne a été de 126 €. Soit une hausse de près de 5,5 %, par rapport à 2019. De plus, même si ces dons sont inférieurs par téléphone ou par courrier, ils atteignent malgré tout une moyenne de 80 €. Interviewée sur cette tendance par Le Parisien, Laurence Lepetit, Déléguée générale du syndicat France générosités, a expliqué que ces dons touchaient surtout l’aide alimentaire. Notamment, pour les jeunes étudiants précaires. Et également l’aide aux logements sociaux. Ainsi, des institutions comme la Croix-Rouge, la fondation Abbé-Pierre ou Le Refuge en sont les principaux bénéficiaires. Très satisfaite de ce phénomène spontané, France générosités encourage maintenant les Français à maintenir leur cap caritatif. Ainsi, Pierre Siquier, son Président, a demandé aux citoyens de « […] renouveler leur confiance envers les associations et les fondations. »