La scolarisation pour les enfants handicapés reste un casse-tête en France

Scolarisation pour les enfants handicapés : un parcours très périlleux

15041

Scolarisation pour les enfants handicapés : des manques injustifiables !

 

Chaque année, la scolarisation pour les enfants handicapés pose de nombreuses difficultés à leurs parents. Souvent inextricables. Particulièrement lors de la rentrée scolaire. Surtout lorsqu’elle est très perturbée par une crise sanitaire.

Des problèmes récurrents

La scolarisation pour les enfants handicapés demeure un parcours périlleux

La scolarisation pour les enfants handicapés demeure un parcours périlleux, en raison d’un manque d’établissements adaptés

Chaque année, on constate que de nombreux enfants handicapés continuent de subir une forme de confinement à répétition. De fait, ils subissent cette situation à cause d’un manque criant de solutions adaptées à leurs besoins spécifiques. Cela les empêche d’accéder à une bonne scolarisation pour les enfants handicapés. Aujourd’hui, les contraintes imposées par la crise sanitaire n’ont fait qu’aggraver les conditions dans lesquelles ces enfants vivent. Or, ces difficultés rejaillissent également sur les aidants qui en prennent soin.  En amplifiant encore leur fatigue et leur isolement.

Scolarisation pour les enfants handicapés : pour une mobilisation citoyenne

En réaction, à l’UNAPEI, les responsables de cette opération de communication veulent à nouveau informer le grand public sur l’absence d’écoles adaptées. Ce qui crée de graves problèmes de scolarisation pour les enfants handicapés. De fait, pour cette récente rentrée scolaire, très particulière, les solutions proposées restent très insuffisantes.

Une situation trop connue

Malheureusement, ce manque évident sévit déjà depuis des années. Ce qui oblige l’UNAPEI, une fois encore, à agir pour qu’une mobilisation citoyenne se produise. Ainsi, l’association a déclenché l’opération #jaipasecole. Son but est de dénoncer l’inégalité qui perdure en France, en matière de droit à l’éducation. Depuis juillet dernier, pour permettre aux parents, aux personnes éducatifs et aux enfants concernés de témoigner, le site Internet www.marentree.org s’est ouvert. Grâce à lui, on peut lire des récits très révélateurs, sur des parcours scolaires particulièrement rudes et compliqués.

Interpeller le chef de l’Etat

L’autre objectif de l’opération #jaipasecole. est d’interpeller les pouvoirs publics, concernant les précédents engagements pris par Emmanuel Macron. En effet, en février 2020, lors de la Conférence Nationale du Handicap, le président de la République avait affirmé qu’aucun enfant en situation de handicap ne serait privé d’école à la rentrée. A ce sujet, l’UNAPEI tient à rappeler que la Convention internationale relative aux droits de l’enfant précise, à l’article 28, que « Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation. » De plus, la loi du 11 février 2005 défend elle aussi l’égalité des droits et des chances. Ainsi que la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Par conséquent, faciliter dorénavant une scolarisation pour les enfants handicapés en milieu ordinaire est un droit.

Renforcer l’école inclusive

Aujourd’hui, le développement d’une école plus inclusive doit se renforcer. Par conséquent, Luc Gateau, Président de l’UNAPEI a l’espoir que cette seconde édition de l’opération #jaipasecole « […] sera la dernière ».