Une ruée sur les ordinateurs portables s'est produite récemment.

Ruée sur les ordinateurs portables : des ventes au sommet

14432

Ruée sur les ordinateurs portables : un risque de pénurie ?

 

Au cours de ce deuxième trimestre, principalement à cause du télétravail et de l’enseignement par visioconférence, une ruée sur les ordinateurs portables a eu lieu. De fait, leurs ventes récentes ont battu des records !

 

Rompre l’isolement à tout prix

Au cours de ces derniers mois, pour les consommateurs, mais aussi pour de très nombreux professionnels, posséder un ordinateur est devenu synonyme d’un accès vital au travail et au divertissement. Ainsi, de façon inattendue, la pandémie de Covid-19 a largement fait augmenter les achats de ces appareils. Cela, dans le monde entier. Incontestablement, les grands bénéficiaires de cette nouvelle tendance ont été les ordinateurs portables. Pour preuve, selon diverses études marketing, leurs ventes au niveau mondial ont progressé de 27 % ! Principalement, ces achats ont répondu au besoin de continuer à travailler et à étudier. Sans oublier la nécessité légitime de se distraire, pendant un confinement vécu parfois de façon très pénible. Bref, la ruée sur les ordinateurs portables a largement démontré le besoin de rompre un isolement long et imposé.

Des millions d’acheteurs

Une ruée sur les ordinateurs portables est l'une des conséquences inattendues du confinement.

Une ruée sur les ordinateurs portables est l’une des conséquences inattendues du confinement.

Au cours du deuxième trimestre 2020, on estime à près de 52,5 millions le volume global d’ordinateurs portables vendus dans le monde. Parmi les marques qui ont le plus bénéficié de cette ruée sur les ordinateurs portables, il faut citer Lenovo et HP. En effet, à elles seules, elles ont raflé la moitié de ce marché, jusqu’alors beaucoup plus calme. Ainsi, Lenovo a augmenté ses ventes mondiales de portables de 17 %. Ce qui représente plus de 13,5 millions de terminaux nomades. Du côté de HP, les ventes de portables ont aussi littéralement explosé. Avec un bond de 42 % d’appareils écoulés ! Là encore, cela représente près de 13,5 millions d’ordinateurs expédiés.

Aujourd’hui, ces progressions spectaculaires mettent ces deux marques environ à égalité, en terme de part de marché. Derrière elles, sur la troisième marche du podium, on trouve Dell. Avec seulement 8,4 millions d’ordinateurs portables expédiés. Quant à Apple, juste derrière, la marque à la pomme a réussi à totaliser 4,6 millions de portables écoulés.

Un feu de paille ?

En conclusion, après l’acquisition soudaine de plus de 54 millions d’appareils, il sera intéressant d’observer si les consommateurs vont persévérer dans cette tendance acheteuse. Ainsi, on pourra savoir si cette ruée sur les ordinateurs portables était éphémère, ou si ces achats vont perdurer. Notamment, si la crise sanitaire finit par s’apaiser.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.