Renaissance des commerces ambulants : un phénomène révélateur

Renaissance des commerces ambulants : un phénomène révélateur

19718

Les confinements successifs ont profondément modifié notre façon de consommer. Parmi les derniers changements observés, la renaissance des commerces ambulants est un phénomène symptomatique. Alors, sera-t-il plus durable que la pratique du Click & Collect ? Actuellement, l’engouement qu’il suscite semble plaider en sa faveur.

Un nouveau marché

La renaissance des commerces ambulants s'adapte aux besoins du monde rural.

La renaissance des commerces ambulants s’adapte aux besoins du monde rural.

Ces derniers mois, la renaissance des commerces ambulants démontre qu’un secteur jadis jugé dépassé peut soudain redémarrer. A un moment inattendu. Ainsi, les spécialistes des ventes de camions, de fourgons et autres food trucks ont vu le nombre de leurs commandes repartir à la hausse. Désormais, leurs nouveaux clients, plus exigeants qu’auparavant, demandent des aménagements à la carte. Cela, en fonction du type d’activité choisie (boucherie, boulangerie, charcuterie, etc.). Ensuite, une fois la commande passée, il faut compter entre six et neuf mois d’attente pour pouvoir rouler dans un véhicule adapté.

Des véhicules mieux aménagés

Ce délai d’attente est assez long, mais il s’explique aussi par les exigences de ces nouveaux commerçants. En effet, ces petits entrepreneurs veulent profiter de toutes les améliorations techniques accessibles aujourd’hui. Comme les espaces réfrigérés, les ouvertures automatiques, ou les devantures extensibles motorisées. A l’évidence, les nouveaux camions qui se rendent maintenant à la rencontre de la clientèle rurale ont peu de points communs avec les anciennes fourgonnettes d’antan. Souvent, elles étaient sommairement aménagées. D’ailleurs, les prix pratiqués s’en ressentent, puisque ces véhicules modernes peuvent coûter jusqu’à 100.000 euros. Un prix élevé, mais qui en fait de véritables petits magasins sur roues.

La renaissance des commerces ambulants : une tendance éphémère ou durable ?

Dorénavant, certaines enseignes de la grande distribution ont compris que ce secteur oublié était en train de renaître. Cette fois, hors des villes. Et que cette tendance pourrait même durer et s’installer. Y compris après la fin de la crise sanitaire. Par exemple, le groupe Grand Frais a fait le pari de se remettre à vendre ses produits dans toutes les communes de France, sans exception. En allant là où de nombreux commerces de proximité ont disparu. Cela, grâce à une nouvelle flotte de 300 camions aménagés, qui respectent tous la chaîne du froid. Ainsi, de nombreuses populations rurales vont de nouveau pouvoir faire leur marché sans devoir se déplacer. Pour elles, voir réapparaître dans leurs villages des camions bien achalandés, qui leur livrent des produits dont elles ont besoin, est un service très appréciable.

Un renouveau attirant

Pour les seniors, cette autre façon de faire ses courses leur rappelle leur jeunesse. En effet, l’habitude de remplir ses placards grâce à des commerçants itinérants n’est finalement pas si lointaine. En fait, avec cette nouvelle tendance, tout un secteur est en train de revivre. Alors qu’on croyait qu’il appartenait aux temps anciens. En réalité, la renaissance des commerces ambulants semble bien amorcée. D’ailleurs, elle donne même envie à certains salariés de se reconvertir. Pour preuve, 80.000 véhicules de ce type sillonnent déjà les routes de notre territoire. Ce qui a en plus l’avantage de privilégier les circuits courts.