Un préfet supervisera les reconstructions dans les Alpes-Maritimes

Reconstructions dans les Alpes-Maritimes : nomination d’un préfet

15755

Reconstructions dans les Alpes-Maritimes : des villages à faire revivre

 

Après les immenses ravages de la tempête Alex, des reconstructions s’imposent dans les Alpes-Maritimes. Pour cela, le sous-préfet Xavier Pelletier supervisera les chantiers nécessaires.

 

Des zones à secourir

Des villages détruits vont bénéficier de reconstructions dans les Alpes-Maritimes

Des villages détruits vont bénéficier de reconstructions dans les Alpes-Maritimes

Pour remplir cette mission de reconstruction, ce mercredi, le conseil des ministres a nommé  Xavier Pelletier. Auparavant, ce Directeur général était à la tête de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon Métropole. Désormais, il devient préfet en mission de service public. Ainsi, il encadrera l’ensemble des travaux des reconstructions dans les Alpes-Maritimes. En effet, des pluies torrentielles ont dévasté des  zones entières. A l’origine, sa nomination fait suite à une proposition de Jean Castex. De fait, le Premier ministre l’a recommandé en raison de son dynamisme et de son pragmatisme. La tâche de Xavier Pelletier, très lourde, s’effectuera sous le contrôle commun de l’Elysée et de Matignon.

Des dégâts immenses

Aujourd’hui, l’arrière-pays niçois est défiguré par des paysages profondément bouleversés. Par conséquent, dans certaines zones, des villages devront être intégralement rénovés. Voire repensés. Car des crues inédites les ont été totalement dévastés. Principalement, dans les vallées de la Vésubie, très éprouvée, de Tinée, de l’Estéron et de la Roya. A ce jour, le bilan humain provisoire des crues qui ont frappé ces zones le 2 octobre s’élève à sept morts. Par ailleurs, on reste toujours sans nouvelle d’une dizaine d’habitants. Malgré les recherches en cours.

De nombreux chantiers à prévoir

Sur place, les reconstructions dans les Alpes-Maritimes concerneront plus d’une centaine de maisons. Dans certains cas, une reconstruction complète aura lieu. S’y ajouteront des ponts, également détruits, et de nombreuses routes coupées. Car les eaux les ont emportées. A première vue, l’évaluation de ces dégâts se monte à un milliard et demi d’euros. Lors de sa visite du 7 octobre, pour constater l’ampleur de la catastrophe, Emmanuel Macron a promis aux sinistrés que l’Etat fera tout son possible pour les aider.

Financer les premières aides

Pour parer au plus pressé, l’exécutif a rapidement débloqué 100 millions d’euros. Cela, afin de mettre en place un fonds d’urgence pour les reconstructions dans les Alpes-Maritimes. En parallèle, le Gouvernement a aussi octroyé une enveloppe de 50 millions d’euros. Celle-ci servira à compenser les remboursements insuffisants des assurances. Enfin, les riverains les plus éprouvés, de Roquebillière, Breil et Saint-Martin-Vésubie, bénéficieront d’un soutien global. A la fois psychologique, social et administratif.