Le Plan « Objectif 100.000 bornes » permettra de recharger plus de véhicules électriques

« Objectif 100.000 bornes » : recharger plus de véhicules électriques

15839

« Objectif 100.000 bornes » : démocratiser les déplacements verts

 

Dernièrement, les pouvoirs publics ont lancé l’opération « Objectif 100.000 bornes ». En fait, ce nom ludique concerne un Plan de déploiement. Dédié à de nouveaux points de recharge électrique. Ce programme a pour objectif de renforcer considérablement le réseau existant.  Cela, avant la fin de l’année prochaine.

 

Un Plan ambitieux

Le programme « Objectif 100.000 bornes » servira à démocratiser les déplacements verts

Le programme « Objectif 100.000 bornes » servira à démocratiser les déplacements verts

Grâce à un Plan à grande échelle, l’exécutif souhaite voir rouler en France un million de véhicules électriques et hybrides. Cela, à la fin de l’année prochaine. Ainsi, lundi dernier, le Gouvernement a exposé ce nouveau Plan. Baptisé « Objectif 100.000 bornes ». Celui-ci servira à multiplier les points de recharge électrique. Sans eux, la transition écologique, permettant de décarboner le trafic, serait impossible. De fait, grâce à une forte augmentation des véhicules électriques, un cap bénéfique pour l’environnement sera  franchi. Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, viennent d’annoncer le lancement de ce Plan routier.

Un investissement nécessaire

A ce jour, les automobilistes français ne disposent que de 38.000 bornes. C’est insuffisant. Si la France veut vraiment lutter contre la pollution due aux voitures à moteur thermique. Ainsi, une partie du budget de deux milliards d’euros, prévu pour relancer la filière automobile, servira à financer l’opération « Objectif 100.000 bornes ». Cela, à hauteur de 100 millions d’euros. Cette enveloppe devrait notamment permettre d’installer 500 stations de recharge rapide. Chacune proposant au moins quatre bornes d’une puissance de 150 kW.

Un encouragement efficace

Ainsi, le déploiement à grande échelle prévu concernera 9.000 kilomètres d’autoroutes et 12.000 kilomètres de routes nationales. Par ailleurs, l’Etat se dit prêt à soutenir ce déploiement. Dans le cadre du dispositif Advenir. Son soutien devrait se situer entre 2.000 et 9.000 € par borne. Soit environ 60 % de leur coût. Avec en plus l’annonce récente des 1.000 € de bonus écologique, dédié aux voitures électriques d’occasion, le Plan « Objectif 100.000 bornes » augmentera sans doute le parc français des véhicules propres.