Pour obtenir une meilleure protection des côtes, à Gouville-sur-Mer, le collectif « Le Trait de Côte » mène des actions locales.

Protection des côtes : à Gouville-sur-Mer, le collectif « Le Trait de Côte »

24501

A Gouville-sur-Mer, dans le département de la Manche, pour mener des actions locales de protection des côtes, le collectif « Le Trait de Côte » fait de son mieux. Aujourd’hui, son but est de mieux faire connaître une situation préoccupante. En faisant comprendre aux élus la nécessité de protéger d’urgence le littoral de cette région.

Des dégâts alarmants et réguliers

Pour obtenir une meilleure protection des côtes, à Gouville-sur-Mer, le collectif « Le Trait de Côte » mène des actions locales.

Pour obtenir une meilleure protection des côtes, à Gouville-sur-Mer, le collectif « Le Trait de Côte » mène de nombreuses actions locales.

En février dernier, dans cette commune, la mer a montré les dégâts qu’elle pouvait causer. Notamment, en faisant reculer de plusieurs mètres les limites de l’aire réservée aux camping-cars. De plus, les vagues ont creusé une brèche sur plusieurs mètres. Entre cette zone de parking et les campings locaux. Afin de circonscrire ces dégâts importants et d’entamer une protection des côtes, la mairie a décidé des travaux d’enrochement. Ceux-ci étant destinés à prévenir de futurs éboulements. Malgré tout, à chaque nouvelle grande marée à fort coefficient, les habitants demeurent très inquiets. En effet, les risques de destructions restent considérables. D’ailleurs, ils pourraient même encore s’aggraver. Pour cette raison, le collectif « Le Trait de Côte » s’est constitué. Cela, afin d’alerter les pouvoirs publics sur un phénomène alarmant d’érosion des côtes.

Obtenir des résultats rapides

Pour se faire entendre, l’association « Le Trait de Côte » a décidé de recueillir la parole de tous. A la fois des résidents, des acteurs économiques locaux et même des vacanciers. Ainsi, Valérie Villedieu, la Vice-présidente du collectif, espère que les actions menées par « Le Trait de Côte » seront entendues et suivies d’effets. Non seulement pour entamer des actions immédiates à Gouville-sur-Mer, mais également pour trouver des solutions pérennes. A moyen et à long terme. Pour cela, des consultations devront rapidement s’organiser, avec toutes les parties responsables. Ce qui permettra de définir un plan d’action réellement efficace et durable.

Créer une association pour oeuvrer à la protection des côtes

Localement, le collectif mène déjà diverses actions pour la protection des côtes. Par exemple, des nettoyages réguliers sur les plages. De plus, pour se faire connaître des riverains, « Le Trait de Côte » se rend régulièrement sur le marché de la commune. Il effectue aussi des opérations de porte-à-porte. Par ailleurs, pour rendre ses initiatives plus efficaces, le Président du collectif, Jérôme Bouteloup, estime qu’il doit maintenant se transformer en association. Ainsi, celle-ci devrait permettre de grossir les rangs des treize membres actuels. Enfin, sur place, une pétition a été signée par plus de 4.500 personnes, afin que les responsables publics fassent en sorte de protéger en urgence le littoral de Gouville-sur-Mer. Ainsi que celui des alentours, également menacé.