Pour promouvoir l’usage du vélo, la Seine-Saint-Denis lance un Plan d'aménagement routier

Promouvoir l’usage du vélo : la Seine-Saint-Denis lance un vaste Plan

15174

Promouvoir l’usage du vélo : une approche plus vertueuse

 

Après le déconfinement, la Seine-Saint-Denis a décidé de promouvoir l’usage du vélo. Cette alternative à la voiture permettra de désengorger une dizaine d’itinéraires dans ce département. Notamment, l’ancienne RN3. La route nationale qui relie Bobigny à la Porte de Pantin. En effet, celle-ci est trop souvent surencombrée.

 

 

Encourager de nouveaux comportements

Promouvoir l’usage du vélo va permettre à la Seine-Saint-Denis de soulager son trafic routier

Promouvoir l’usage du vélo va permettre à la Seine-Saint-Denis de soulager son trafic routier

Pour inciter ses riverains à changer leurs habitudes, le département francilien a commencé à aménager plusieurs axes routiers stratégiques. Cela, de façon durable. Car ce département de la petite couronne veut amorcer une véritable transition. Ainsi, celle-ci sera fondée sur un usage plus restreint des véhicule motorisés. A l’origine, l’idée de promouvoir l’usage du vélo pour se déplacer en Seine-Saint-Denis est née pendant le confinement. Ce qui a donné l’envie à ce département d’instaurer sur son territoire de nouveaux réflexes. Plus écologiques. Cela, au sein de l’ensemble de sa population. De fait, la Seine-Saint-Denis souhaite maintenant rendre ces nouveaux itinéraires cyclables permanents. En dehors de toute obligation liée à la crise sanitaire.

Soulager le trafic routier et les transports publics

En Seine-Saint-Denis, l’objectif de promouvoir l’usage du vélo est clair. Sur place, iI s’agit d’encourager progressivement la population à se déplacer plus souvent autrement. Cela, pour limiter le trafic dans les transports en commun. Tout en proposant une alternative aux trajets jusqu’alors effectués en voiture. Car ils risquent de saturer les rues et les routes locales. Cette initiative très réfléchie s’inscrit dans un Plan à grande échelle. Initié par le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis. A terme, cette stratégie devrait s’appuyer sur la création rapide de nouvelles pistes cyclables. Celles-ci s’étendront sur environ 90 kilomètres. Par la suite, elles feront partie intégrante des principaux axes routiers du département. Ainsi, ce futur aménagement devrait peu à peu convaincre de nouveaux riverains d’utiliser le vélo. Qu’il s’agisse d’une bicyclette personnelle ou qu’ils louent un Velib’.

Nous vous invitons à lire également notre article sur l’aide à l’chat d’un vélo électrique en Ile-de-France

Le Bulletin des Communes suggère aussi de lire l’article du Magazine de la Seine-Saint-Denis