DERNIERES INFORMATIONS
Search
Les poids lourds roulant à l’hydrogène, pour décarboner le trafic routier sur le territoire, semblent fournir une bonne solution verte.

Poids lourds roulant à l’hydrogène : l’avenir annoncé du transport routier ?

25010

Pour décarboner la circulation des véhicules lourds sur le territoire, augmenter le nombre de poids lourds roulant à l’hydrogène semble fournir une solution très attractive. C’est ce qu’ont démontré de récentes études des pouvoirs publics et des principaux acteurs de cette filière.

Une évolution sans doute prometteuse

Les poids lourds roulant à l’hydrogène, pour décarboner le trafic routier sur le territoire, semblent fournir une bonne solution verte.

Les poids lourds roulant à l’hydrogène, pour décarboner le trafic routier sur le territoire. Une bonne solution verte pour l’avenir ?

Afin de permettre au trafic routier des poids lourds de produire moins de CO2, la solution de la filière hydrogène apparaît comme très prometteuse. Cependant, pour que cette évolution devienne une réalité dès 2030, des infrastructures de production et de distribution doivent impérativement être créées. Cela, afin que cette nouvelle filière verte puisse se développer. Et que le secteur des transports lourds de marchandises devienne moins polluant. Ce qui permettra d’aller dans le sens voulu par les récentes propositions de la Commission européenne. Celle-ci recommandant la mise en place  de structures de ravitaillement en hydrogène. En priorité, destinées au réseau transeuropéen des transports.

Poids lourds roulant à l’hydrogène : une implication attendue des collectivités

Par ailleurs, une étude a démontré qu’à l’avenir le rôle des collectivités dans l’essor de la filière hydrogène sera essentiel. Du moins, si elles veulent que le transport hydrogène de marchandises se développe plus rapidement. Ainsi, les recommandations du réseau routier des Autoroutes du Sud de la France préconisent de créer au plus tôt dans le pays un système de production et de distribution d’hydrogène. Ce dispositif devant s’appuyer sur trois circuits de ravitaillement distincts. A savoir : des hubs régionaux dotés d’une grande capacité de stockage, des stations décentralisées pour le grand public, et des stations spécifiquement aménagées pour les transporteurs. Ce qui favorisera, sur l’ensemble du territoire, l’implantation d’installations de production et de distribution d’hydrogène. A terme, ce nouveau réseau alimentera les poids lourds roulant à l’hydrogène.