Anne Hidalgo masquée

Plan pour Paris : Anne Hidalgo veut organiser le futur déconfinement

12856

Plan pour Paris : dix mesures recommandées

 

A l’heure où tous les Franciliens espèrent un déconfinement proche, Anne Hidalgo vient de proposer un Plan pour Paris. Un plan destiné à préparer « une meilleure gestion du confinement ». A cette occasion, la Maire de Paris est revenue sur des dysfonctionnements, observés depuis le début du confinement, instauré le 17 mars.

 

Des erreurs à éviter

En présentant son Plan pour Paris, très structuré, Anne Hidalgo a rappelé certains problèmes sanitaires majeurs, qu’elle souhaite désormais supprimer. Notamment, concernant la carence de matériel de protection, qui a provoqué de nombreuses contaminations. Ainsi, ces infections se sont propagées « dans des structures économiques qui sont demeurées actives ». De fait, cette situation à risques a fait que beaucoup de personnes contaminées « sont rentrées chez elles, contaminant sans le savoir leur entourage […] » Cela a contribué à maintenir un niveau élevé de virus au sein de la population francilienne. Y compris pendant le déroulement du confinement. La Maire de Paris veut donc absolument résorber et supprimer ce problème.

Des test généralisés

Anne Hidalgo vient de présenter un Plan pour Paris, destiné à préparer le futur déconfinement.

Anne Hidalgo vient de présenter un Plan pour Paris, destiné à préparer le futur déconfinement.

Pour réussir le déconfinement à venir, Anne Hidalgo a donc proposé à Matignon un Plan pour Paris, basé sur dix points pratiques. L’un d’entre eux consiste d’abord à établir une cartographie précise « [….] de la propagation de l’épidémie à Paris ». De plus, ce Plan comporte la mise en place de tests sérologiques massifs. Cela, dès que ces contrôles seront « disponibles et fiables ». En complément, la Maire de Paris recommande de généraliser les dépistages. Des dépistages basés sur le repérage préalable des populations prioritaires. Notamment, les personnes sans-abri et celles qui suivent des traitements médicaux lourds.

Des contrôles plus systématiques

Ce type de contrôle a déjà lieu dans les EHPAD. Cependant, il devra aussi s’effectuer dans tous les établissement collectifs qui dépendent de la Capitale. Anne Hidalgo souhaite que ces dépistages s’étendent également à l’ensemble des « agents du service public parisien et leurs familles ». De plus, ils concerneront aussi les jeunes Parisiens. Ce, « de la crèche au lycée ».

Un certificat d’immunité envisagé dans le Plan pour Paris

Ce Plan pour Paris prévoit un dispositif particulier pour les personnes guéries du Covid-19. En effet, ces personne sont censées être immunisées. Donc, ne plus être contagieuses. Cela, après un délai de 21 jours. Pour ces personnes qui ne présentent plus aucun risque de contamination, Anne Hidalgo voudrait établir un certificat d’immunité délivré par un médecin. Ensuite, cette attestation permettrait de ne plus se soumettre à « certaines obligations de confinement et de mesures barrières ». A l’inverse, les personnes contaminées devront être mises en quarantaine. Dans des endroits prévus et adaptés. Dans ce cas, la Mairie de Paris pourra leur proposer des séjours dans des lieux dédiés. Y compris des hôtels aménagés, pour les personnes qui ne peuvent pas rester confinées chez elles « de façon satisfaisante pour protéger leur entourage ».

 

 

 




Laisser un commentaire