Christine Lagarde

Solidarité européenne : une stratégie commune face à la crise sanitaire

12412

Solidarité européenne : un appel clair de Christine Lagarde

 

Face à la crise sanitaire et économique actuelle, Christine Lagarde, Présidente de la Banque Centrale Européenne, réclame que ses membres travaillent désormais activement ensemble. Pour elle, seule cette solidarité européenne permettra de trouver des solutions communes, pour contrer rapidement la crise du coronavirus.

 

Un alignement des politiques budgétaires européennes

Récemment, Christine Lagarde, qui dirige la Banque Centrale Européenne, vient d’exhorter les Etats membres à adopter en urgence « un total alignement des politiques budgétaire et monétaire ». En effet, le redressement de la situation provoquée par la crise sanitaire mondiale passe par la prise de mesures budgétaires. Cela signifie pour les pays européens qu’ils doivent adopter une stratégie commune concertée, pour « être côte à côte ». Cette attente exprimée par Christine Lagarde intervient juste après de fortes discordances, qui se sont exprimées dans les récents débats. Sans déboucher sur une vraie solidarité européenne.

Une tribune explicative

Dans une tribune qui a été publiée avant-hier dans Le Monde, la Présidente de la BCE écrit qu’il est vital « […] que le volet budgétaire en réaction à cette crise soit suffisamment puissant dans l’ensemble de la zone Euro. » Donc, pour aboutir à une solidarité européenne. Passage obligé, la mise en place rapide des « politiques optimales ». Ce, pour réagir « face à un choc commun dont nul n’est responsable. » Le jour même de cette publication, une éprouvante réunion des Etats de l’UE s’était soldée par un échec. Notamment, à cause du refus des Pays-Bas d’accéder aux demandes financières proposées par certains pays du Sud, dont l’Italie.

Trouver une solution constructive

Christine Lagarde demande que la solidarité européenne se consolide rapidement.

Christine Lagarde demande que la solidarité européenne se consolide rapidement.

Au-delà de ces conflits, entre des logiques économiques différentes, Christine Lagarde explique que si « tous les pays ne se relèvent pas, les autres en pâtiront. » De fait, pour la Présidente de la BCE, la solidarité européenne face à la situation inédite actuelle est la seule solution constructive possible. Par conséquent, elle attend qu’un « total alignement des politiques budgétaires et monétaires soit trouvé […] ». Car elle considère que « l’égalité de traitement face au virus est le meilleur moyen de protéger notre capacité productive et l’emploi […]. Par la suite, cette solidarité européenne permettra de « retrouver des taux de croissance et d’inflation soutenables, une fois que la pandémie aura pris fin. »

De nouvelles visioconférences programmées

A présent, les membres de l’Eurogroupe, l’entité qui réunit les ministres des Finances de la zone Euro, doivent donc réviser leur copie. Pour cela, ils vont devoir échanger à nouveau, de manière plus ouverte. Une condition sine qua non, s’ils veulent réellement mettre en oeuvre une solidarité européenne collective. Cela, afin de résorber les multiples décrochages financiers engendrés par le Covid-19.




Laisser un commentaire