Navette autonome de la RATP : une première en centre-ville

Navette autonome de la RATP : une première en centre-ville

18743

Navette autonome de la RATP : une nouvelle ligne à essayer

 

Désormais, il est possible de se déplacer gratuitement en utilisant un navette autonome de la RATP, entre la mairie de Vincennes et son bois. En effet, une toute nouvelle ligne régulière dessert maintenant cette zone de centre-ville, dans le Val-de-Marne. Cela, tous les week-ends.

 

Une sécurité renforcée

La RAPT a lancé une nouvelle ligne de navettes autonomes près du Bois de Vincennes, dans le Val-de-Marne.

La RAPT a lancé une nouvelle ligne de navettes autonomes près du Bois de Vincennes, dans le Val-de-Marne.

Ce véhicule de taille modeste ne peut contenir que quinze personnes, dont six passagers en position assise. Par sécurité, à l’intérieur, un agent de la RATP surveille que la navette autonome ne rencontre aucune difficulté majeure. Ainsi, cet agent peut reprendre le contrôle, en passant en conduite manuelle, si nécessaire. Grâce au dispositif de pilotage individuel dont il est équipé.

Toujours par sécurité, il faut que les voyageurs assis bouclent une ceinture, prévue à cet effet. En cas de freinage brutal. Avec cette navette, il faut se contenter d’une vitesse réduite. Celle-ci étant en moyenne de 13 à 18 km/heure. Cette limitation est due au fait que le véhicule doit d’abord détecter à l’avance tous les obstacles, en les anticipant. Ce qui l’amène à freiner, et même parfois à s’arrêter. D’ailleurs, cela ne plaît pas forcément aux automobilistes qui roulent autour. Pour preuve, l’employé de la RATP doit parfois dégager le passage au moyen d’un signal sonore.

Une conduite prudente

Une fois qu’on roule dans le trafic, on constate que ce véhicule respecte scrupuleusement la signalétique de son parcours. En esquivant de lui-même tout obstacle, grâce à son électronique embarquée, ses radars, ses scanners LIDAR et ses caméras. Ces appareils sont complémentaires les uns des autres. Ainsi, ils permettent à ce petit bus d’éviter toute voiture, cycliste ou piéton. Auparavant, pour garantir une sécurité maximale aux passagers, cette navette autonome de la RATP a effectué de nombreux repérages. Afin de faire un « apprentissage » des caractéristiques de son trajet.

De futurs itinéraires prévus

A Vincennes, la phase prévue pour cette expérimentation d’une navette autonome de la RATP devrait durer deux ans. De plus, rapidement, d’autres trajets devraient être inaugurés. Notamment, entre les gares parisiennes d’Austerlitz et de Bercy. Ainsi qu’à Lyon. Pour cela, deux modèles de véhicules ont été retenus. Le EZ10, fabriqué par la société EasyMile, et l’Autonom Shuttle, conçu par l’entreprise Navya.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.