Moral des ménages : une baisse significative qui a des conséquences

Moral des ménages : une baisse significative qui a des conséquences

18036

Moral des ménages : un recul économique évident

 

Au cours du mois de janvier, le moral des ménages a montré une dégradation évidente. Or, dans le pays, ce recul a forcément des conséquences négatives sur l’économie.

 

Un indicateur de perte confiance

La baisse de moral des ménages entraîne un attentisme chez les consommateurs.

La baisse de moral des ménages entraîne un attentisme chez les consommateurs.

Alors qu’il se portait plutôt mieux courant décembre, le moral des ménages français se révèle en janvier beaucoup plus affecté. En effet, après la sensation de regain apportée par les fêtes de fin d’année, l’Insee enregistre actuellement une hausse qui ne trompe pas. Celle de l’épargne des Français. De fait, d’après les derniers chiffres recueillis par l’Institut National des Statistiques, cette épargne de précaution atteindrait même un niveau de plus en plus élevé. Révélateur d’un attentisme certain. Qui pousse à différer de nombreux achats dits « importants ». Ainsi, d’après les récentes analyses de l’Insee, les messages anxiogènes diffusés par les médias entraîneraient aujourd’hui un recul de la consommation. Et une montée significative de l’épargne. Qui aurait rejoint son niveau de décembre 2012. Soit, un seuil qui se rapproche de records historiques, précédemment atteints en 1994.

Une consommation freinée

Globalement, l’Institut National des Statistiques enregistre aujourd’hui une chute de la consommation d’environ trois points. Comparativement à décembre dernier. Certes, cela reste moins sensible qu’en novembre. Mais c’est malgré tout un signal fort. A l’évidence, ce recul est un indicateur révélateur. Sur la baisse actuelle du moral des ménages. Qui pour l’instant préfèrent attendre, avant de s’autoriser à consommer à nouveau. De fait, un récent communiqué de l’Insee a confirmé cette attitude prudente. Adoptée par l’ensemble des foyers. Qui préfèrent, encore pendant un moment, ne plus s’engager sur des achats d’un montant élevé. Sans doute, en attendant de savoir quelle stratégie sanitaire sera adoptée par le Gouvernement. Face à la nouvelle menace des variants du virus. Dont la diffusion risque de progresser sur notre territoire. Ce qui pourrait effectivement changer l’évolution de la pandémie.