Un programme de livraisons, dites des derniers kilomètres, se lance dans le Val-de Marne.

Livraisons des derniers kilomètres : un programme dans le Val-de Marne

19996

Afin de mettre en place un programme écologique de livraisons des derniers kilomètres, ainsi nommé parce qu’il concerne la dernière étape des livraisons à domicile, le Val-de-Marne sera son département pilote.

Une initiative verte

Un programme de livraisons, dites des derniers kilomètres, souvent faites à vélo, se lance dans le Val-de Marne.

Un programme de livraisons, dites des derniers kilomètres, souvent faites à vélo, se lance dans le Val-de Marne.

Dernièrement, l’Ile-de-France a lancé une initiative écologique de livraisons des derniers kilomètres. Son but est de limiter les coûts des livraisons. Cela, grâce à une dernière étape dite «  active ». En fait, celle-ci s’effectue à vélo ou en marchant. Afin d’inaugurer cette action, le choix s’est porté sur l’agglomération Paris-Est-Marne & Bois. Ainsi, celle-ci sera la première à expérimenter cette initiative. Dont le financement sera fourni à partir des Certificats d’Economies d’Energie. Les sociétés de livraisons qui souhaitent participer doivent se porter volontaires.

Des livraisons à coûts réduits 

Comparativement aux livraisons faites avec des véhicules à moteur, les coûts des livraisons des derniers kilomètres sont réduits. Pour amplifier ce procédé, le programme ColisActiv’ est né. Il fait partie des 75 projets qui bénéficient des Certificats d’Economie d’Energie. Ceux-ci sont validés par la Direction Générale de l’Energie et du Climat. Elle-même sous la tutelle du ministère de la Transition écologique. Grâce aux livraisons des derniers kilomètres, certains transporteurs vont pouvoir décarboner leur activité. En échange, les sociétés partenaires bénéficieront d’une réduction sur leurs factures. Celle-ci dépendra des volumes livrés. Au début, ce programme apportera une réduction de deux euros par livraison. Puis, cet avantage diminuera au fil des ans. Dans un premier temps, trois territoires ont été choisis pour expérimenter les livraisons des derniers kilomètres. A savoir, le Grand Reims, Angers-Loire-Métropole et l’Ile de France.

Des livraisons plus écologiques

Actuellement, deux partenaires soutiennent le programme ColisActiv’. Tout d’abord, la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette. Et le cabinet de conseil en économie d’énergie Sonergia. Leur association a fait naître la société SOFUB, que préside Olivier Schneider. Celle-ci a sélectionné une vingtaine de territoires, qui poursuivent déjà une démarche en faveur de la qualité de l’air. Cela, afin de décarboner leurs livraisons courantes. Aujourd’hui, les finalistes ont déclaré qu’ils voulaient participer financièrement au programme ColisActiv’. Afin de mettre rapidement en place un dispositif de livraisons des derniers kilomètres, plus écologique. Ainsi, ce programme pourrait bientôt bénéficier d’une enveloppe de 3,5 millions d’euros.

Le programme de livraisons des derniers kilomètres intéresse des villes pionnières

Dans un premier temps, les villes partenaires sont, par ordre alphabétique : Brie-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Le Perreux-sur-Marne, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Saint-Maur-des Fossés, Saint-Mandé, Saint-Maurice, Villiers-sur-Marne et Vincennes. Par la suite, cette sélection pourrait encore inclure de nouvelles communes. Cette fois, en dehors de l’intercommunalité.

Un programme prometteur 

Pour être efficace, le programme ColisActiv’ utilise deux outils essentiels. D’abord, une blockchain, infalsifiable. Ainsi, elle apporte la preuve de toutes les livraisons. Puis, un algorithme analyse les données des GPS. Ainsi, par la suite, ColisActiv’ devrait fournir une alternative efficace à l’accroissement actuel des livraisons urbaines des colis. Un bon point pour l’environnement, puisque ces livraisons, en plein essor à cause de la pandémie, s’effectuent le plus souvent  avec des véhicules thermiques. Ce qui génère une pollution non négligeable. En plus, en engorgeant le trafic routier. Pour remplir cette mission de livraisons des derniers kilomètres, des sociétés du Val-de-Marne sont déjà sur les rangs. Il s’agit de Diligo, Mouvite, Stuart, Swooping Green, Urby et Yper.