« Le Vote » Orange, un outil numérique au service de la démocratie participative

4188

Le service « Le Vote », conçu et développé par Orange, nous est ici présenté par Guillaume Odriosolo, Directeur Général de ce produit chez Orange et Rachid Adda, Directeur de Val d’Oise Numérique, déjà utilisateur de la solution.

Guillaume Odriosolo, Directeur Général de "Le Vote" chez Orange.

Guillaume Odriosolo, Directeur Général de « Le Vote » chez Orange.

Guillaume Odriosolo : « Le Vote » Orange est un outil numérique de vote consultatif qui s’appuie sur la Blockchain. Cette technologie sécurise notamment l’organisation, le déroulement et les résultats d’un scrutin. Notre service assure l’anonymat des votants et est conforme au règlement RGPD. Avec « Le Vote », les collectivités et organismes privés disposent d’un outil de consultation simple et sécurisé au service de la démocratie locale. Notre service se compose d’une application mobile, gratuite pour les utilisateurs (disponibles sur iOS et Android) et d’un site web dédié pour les organisateurs de consultations. L’offre « Le Vote » est construite autour d’un abonnement annuel incluant un nombre illimité de scrutins. Le coût est fonction du nombre d’habitants.

S’il s’agit d’une entreprise, elle peut interroger ses salariés ou, dans le cas d’une association, ses adhérents, toujours de manière illimitée. Aujourd’hui, « Le Vote » Orange s’adresse en effet principalement aux collectivités. Cependant, nous visons à ouvrir notre service aux entreprises et aux associations très prochainement. Dans le contexte actuel, « Le Vote » apparaît comme un outil simple et sécurisé permettant de rapprocher les élu(e)s et les citoyens/citoyennes, dans une démarche participative transparente. Ainsi, les élus pourront rester au plus proche des attentes de leurs administrés et donner aux citoyens le sentiment d’avoir un véritable impact sur leur quotidien.

Une solution numérique au services des petites communes

Rachid Adda, Directeur de Val d’Oise Numérique.

Rachid Adda, Directeur de Val d’Oise Numérique.

Rachid Adda : Le syndicat mixte Val d’Oise Numérique s’inscrit dans le contexte de la transformation digitale du territoire. Pour cela, il s’est doté, en partenariat avec Orange, de l’outil de consultation électronique « Le Vote ». Celui-ci permet aux maires, aux présidents d’intercommunalités, au département et au syndicat Val d’Oise Numérique de consulter les administrés. Ainsi, les communes peuvent accéder à ce service d’Orange via une péréquation départementale, avantageuse en terme de tarifs. Des tarifs négociés entre le syndicat et Orange. Ils permettent aux communes de moins de 5.000 habitants d’avoir accès à ce service gratuitement. Ainsi, le syndicat prend en charge à leur place les coûts de cette application.

Les autres communes du Val d’Oise, plus importantes, bénéficient quant à elles, d’un tarif privilégié. Un avantage obtenu grâce au contrat cadre, négocié avec Val d’Oise Numérique. Ces communes pourront lancer un nombre de consultations illimité pendant un an. Cela nous permet, par exemple, de connaître la qualité de la couverture mobile dans le Val d’Oise. Cette première consultation digitale à l’échelle départementale se tient du 14 janvier 2019 au 31 avril 2019. Elle permettra aux Valdoisiens de dire s’ils sont satisfaits de la qualité de la couverture mobile dans leur département.

Vous pouvez voir la présentation de la vidéo portant sur cette présentation de « Le Vote » avec notre vidéo, dans la rubrique « Avis d’experts« .


 

 

 

       



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.