Quelles sont les pratiques à réunir pour obtenir le label « Protection des océans » ?

28183

Label Protection des océans. Située dans le département de la Manche et ayant un accès direct à l’océan Atlantique, la commune de Barneville-Carteret devient de manière officielle la première commune de la région à obtenir le fameux label après plusieurs années d’efforts et de travail acharné. Ainsi, après s’être vue décerner précédemment le titre de station de tourisme dans la Manche, cette même commune a l’honneur de devenir aujourd’hui le protecteur officiel de cette ressource marine, un label remis par l’association Protection des océans qui se trouve à Paris.

On vous en dit plus sur le sujet dans cet article ! 

Label Protection des océans, un dur labeur réalisé grâce aux jeunes

un dur labeur realise grace aux jeunesSi la commune de Barneville-Carteret s’est vue décerner le label “Protection des océans“, c’est uniquement grâce à la volonté des responsables de cette ville côtière et les efforts fournis par les jeunes gens de la région âgés entre douze à une vingtaine d’années qui ont fourni un travail d’exception.

Ces jeunes ayant été mobilisés grâce à l’intervention du conseiller délégué à la jeunesse et aux sports de la commune sous la demande spécifique du maire. Une initiative qui a porté ses fruits après tant de motivation, de dynamisme et de volonté.

Les tâches ont été effectuées de manière organisée suivant une discipline préétablie. La vingtaine de jeunes ont été mobilisés afin d’accomplir chacun l’une des dix pratiques nécessaires pour l’obtention du label. Une action qui a été initiée après avoir passé en revue tout ce qui existait déjà dans la commune avant de commencer, tout en cherchant les améliorations à apporter dans un avenir proche, ce qui leur a valu ce titre.

Comment obtenir le label « Protection des océans” ?

Écologie : Protéger les océansAfin d’obtenir ce label, plusieurs conditions doivent être réunies. En effet, les personnes ayant œuvré pour l’obtention du titre doivent accomplir différentes pratiques, dont on cite les suivantes :

  • L’installation de fontaines d’eau et de cendriers dans la ville entière ;
  • limiter l’usage du plastique non-recyclable et préférer les matières biodégradables ;
  • le soutien d’associations bénévoles dans le ramassage des déchets ;
  • l’arrêt de l’utilisation des pesticides ;
  • privilégier l’incinération des boues ;
  • opter pour des produits locaux.

Ce n’est pas tout, car il existe bien d’autres pratiques à respecter afin d’obtenir ce label, dont certaines font déjà partie du quotidien de la commune et de ses habitants et d’autres qui ont été récemment initiées.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.