Pour jardiner à Nantes, il suffit de se renseigner sur les options possibles. est toujours possible, même en temps de crise

Jardiner à Nantes : une activité saine en temps de crise

19173

Pour jardiner à Nantes, malgré la crise sanitaire, plusieurs possibilités sont offertes en ville. Ainsi, des jardins familiaux ou partagés y sont accessibles. Sur place, pour en profiter, il suffit de s’y inscrire. En plus, on peut même jardiner dans sa rue.

Le jardin familial

Jardiner à Nantes est toujours possible, dès qu'on connaît les diverses possibilités offertes par la ville.

Jardiner à Nantes est toujours possible, dès qu’on connaît les diverses possibilités offertes par la ville.

Même aujourd’hui, sans subir aucune proximité, on peut toujours jardiner à Nantes. Tout en respectant les gestes-barrières. Bien sûr, en n’oubliant pas le couvre-feu, en vigueur à partir de 18 heures. Pour ceux qui veulent cultiver un potager, le jardin familial constitue une formule très attractive. En effet, il s’agit d’une parcelle de terrain de 50 à 150 mètres carrés, que la ville met à disposition. Des associations de jardiniers que la ville de Nantes conventionnées animent ce type de potager. En priorité, le dispositif du jardin familial profite aux Nantais qui ne disposent pas d’un minimum de 100 mètres carrés de jardin. Cependant, il faut savoir qu’un délai moyen d’obtention est obligatoire. Il réclame de la patience. En moyenne, ce délai est d’environ quatre ans.

Jardiner à Nantes en jardin partagé

Autrement, on peut aussi choisir d’aller dans un jardin partagé. Comme son nom l’indique, son exploitation est toujours collective. C’est également un potager, ouvert à toute personne vivant dans le quartier où il se situe. Ce principe implique que les riverains qui y participent se concertent avant d’entreprendre toute action. Cela, de façon coopérative. Avant de commencer un projet. Souvent, en fonction de l’importance des actions envisagées, l’intervention d’une association que la ville conventionne est nécessaire. Cette association peut déjà exister, ou naître d’un projet qui vient d’être défini. Pour savoir si l’on peut rejoindre ce type d’espace partagé, pour jardiner à Nantes, il suffit de contacter en ligne les associations qui s’en occupent.

L’option de la rue jardinée

Par ailleurs, pour jardiner à Nantes, on peut aussi faire le choix de la rue jardinée. Grâce à ce concept, la plupart du temps, on travaille sur des espaces pris sur les trottoirs. Ensuite, les riverains entretiennent ces petites surfaces vertes. Par cette option, la ville de Nantes offre à ses habitants la possibilité de rendre leurs rues plus végétalisées. En s’en occupant de façon individuelle ou collective.



Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.