Les élections municipales accorderont sans doute une place majeure à l'écologie.

Elections municipales : l’enjeu central que représente l’écologie

7689

Elections municipales : un amplificateur pour les questions d’environnement

De nombreux sondages récents montrent un intérêt croissant chez les Français pour l’écologie. Par conséquent, ce thème devrait clairement s’imposer dans la plupart des programmes qui seront présentés au cours des élections municipales. Cela, toutes tendances politiques confondues.

Une montée palpable

Année après année, les interrogations liées à l’écologie gagnent progressivement du terrain. Aujourd’hui, l’espace médiatique et politique ne peut plus les nier. Désormais, surinformés sur les risques de réchauffement climatique et les ravages qu’affronte la biodiversité, les citoyens ont massivement besoin d’être rassurés. Jusqu’à présent, pour répondre à cette attente, les élections nationales ne constituaient pas un cadre idéal. De fait, elles devaient d’abord répondre à d’autres problématiques, jugées comme prioritaires. Ainsi, à cette occasion, la baisse du chômage ou la protection du pouvoir d’achat faisaient plus souvent débat que les enjeux écologiques. Or, cette tendance pourrait s’inverser à l’occasion des futures élections municipales.

Une préoccupation vitale

En mai dernier, les élections européennes ont démontré que la préoccupation écologique était en train de croître. Notamment, avec le score réalisé par la liste Europe Écologie-Les Verts. En arrivant en troisième position, celle-ci a réussi à dépasser le clivage traditionnel gauche/droite, incarné par les partis classiques. Par la suite, de nombreux sondages ont montré un attachement réel des Français pour cette préoccupation. En effet, ils se révèlent de plus en plus sensibilisés aux diverses problématiques posées par la protection de l’environnement. Ainsi, fin 2019, un sondage Ispos a prouvé que ce thème était devenu plus important à leurs yeux que leur pouvoir d’achat. Une tendance confirmée par certaines enquêtes, qui montrent que l’écologie dépasse même aujourd’hui l’angoisse du chômage.

Une représentation médiatique constante

L'enjeu de l'écologie animera de nombreux débats lors des élections municipales.

L’enjeu de l’écologie animera de nombreux débats lors des élections municipales.

Médiatiquement, les sujets liés à l’environnement sont régulièrement mis à l’honneur. Notamment par des manifestations marquantes. Par exemple, celles organisées par la nouvelle mouvance Extinction Rebellion. Ou encore à l’occasion des interventions chocs de la jeune icône Greta Thunberg. De plus, les fréquents phénomènes météorologiques extrêmes, analysés en détail sur les chaînes d’information, relancent régulièrement cet intérêt. A l’évidence, actuellement, les interrogations et les craintes soulevées par l’écologie occupent une place omniprésente dans l’espace médiatique. De fait, toutes ces questions imposeront sans doute une poussée verte très importante lors des élections municipales de 2020.

Un terrain plus favorable

Comme ultime argument en faveur d’une poussée politique de l’écologie, à laquelle il faut s’attendre lors des élections municipales, on notera que celles-ci offrent un terrain plus favorable à ce thème que les élections nationales. En effet, les problématiques récurrentes qui animent les régions et les départements, relayées par les maires, touchent directement l’aménagement du territoire. Donc la politique à privilégier en matière d’écologie. Ainsi, les collectivités sont les forces les mieux placées pour décider quel urbanisme sera le plus vertueux. Ou encore pour préserver plus efficacement les espaces naturels d’une commune. Par conséquent, les avis des citoyens recueillis sur le terrain joueront forcément un rôle clé dans les débats qui conditionneront les élections municipales de 2020.