Interieur De Lecole Handigital

Ecole spécialisée : Handigital, une expérience pédagogique unique

2615

Ecole spécialisée : donner leur chance aux autodidactes du digital

Les métiers liés à Internet sont nombreux. De plus, leur avenir est garanti, en raison de leurs opportunités croissantes. Cependant, les personnes en situation de handicap y ont rarement accès. Notamment à cause de leur manque de diplômes. Depuis septembre dernier, à Grenoble, une école spécialisée s’est ouverte pour permettre à quelques élèves sélectionnés d’y étudier. Sans a priori et sans être mis à l’écart. Par la suite, ces étudiants porteurs d’un handicap auront tous de réelles opportunités d’accéder à des métiers dans le secteur d’Internet.

Une première en France

La société Mille et un Regards, dirigée par Fabrice Autissier, a créé Handigital®. Cette école spécialisée prépare exclusivement aux métiers du numérique. En priorité, elle s’adresse aux personnes qui sont en situation de handicap. Elle forme des élèves déjà attirés par le Web, mais qui ont des difficultés à s’insérer dans le monde professionnel. Cette école grenobloise constitue une réelle innovation en matière de formation.

Des compétences complètes

Pendant huit mois, dix étudiants suivront dans cette école une première formation, de septembre 2018 à avril 2019. Au total, leur cursus comportera 600 heures de cours, complétées par 250 heures de stage en entreprise. De cette façon, ces élèves bénéficieront d’une approche à la fois théorique et pratique de leur futur métier. Le responsable de la société Mille et un Regards a sciemment sélectionné des candidats atteints de troubles psychiques. Parmi eux, 60 % sont des autistes Asperger, dotés d’une grande intelligence.

Des recrues particulièrement motivées

Âgés de 18 à 35 ans, les dix étudiants retenus dans cette école sont tous autonomes. Autodidactes, ils partagent une passion commune pour l’informatique et possèdent de sérieuses connaissances dans ce domaine. Afin de mieux comprendre leurs spécificités, leurs tuteurs et leurs formateurs ont suivi une formation portant sur leurs handicaps. Les futurs employeurs qu’ils rencontreront seront aussi familiarisés avec leurs comportements. Ces employeurs sont tous prêts à fournir à ces étudiants particuliers une vraie opportunité d’insertion. La force de ces élèves est de rechercher un emploi stable. Ils n’ont pas envie de travailler dans plusieurs sociétés. Ainsi, leurs futurs employeurs savent qu’ils pourront compter sur eux sur le long terme. Leur embauche est donc un avantage, car les métiers du numérique sont caractérisés par un turn-over important.

  • Le Bulletin des Communes vous suggère également de lire cet article publié sur le site Transhand

 



Avatar photo

Jean Jacques Alvo, né le 16 mars 1968, est un diplômé renommé de l'Institut d'études politiques de Paris. C'est après un séjour formateur de 2 ans aux États-Unis qu'il choisit d'emprunter le chemin du journalisme. Il fait ses premières armes dans la presse écrite, avant d'occuper une position clé dans le monde du journalisme en 2001. À cette date, il prend les rênes de la rédaction du Bulletin des communes. Sous sa direction, il réoriente la ligne éditoriale du bulletin pour cibler davantage les élus et les citoyens des collectivités locales et territoriales.


Plugin WordPress Cookie par Real Cookie Banner