crise énergétique

Quelle est la réponse de la France à la crise énergétique actuelle ?

26853

Crise énergétique en France.Au cours de la dernière décennie, la France a traversé d’autres crises énergétiques. Dans les années 1970, le pays a fait face à une crise énergétique majeure qui a conduit à la restriction de l’utilisation du gaz et de l’électricité. Dans les années 1990, une autre crise énergétique s’est produite en raison d’une grève du charbon parmi les mineurs. Dans les années 2000, la France est à nouveau confrontée à une crise énergétique en raison d’une baisse de la production et de la demande croissante de l’Italie en gaz et en électricité.

Dans cet article, nous verrons comment la France a répondu à chacun de ces défis.

Crise énergétique en France, lancement de la rénovation énergétique !

Rénovation énergétique

La rénovation énergétique va bénéficier d’un Plan destiné à valoriser ce secteur.

Dans les années 1970, la France a fait face à sa première crise énergétique en raison d’une baisse des réserves de pétrole, qui a provoqué une pénurie mondiale de pétrole et d’autres combustibles fossiles. Pour lutter contre ce problème, le gouvernement français a lancé un programme de rénovation énergétique. Ce programme a été conçu pour accroître l’efficacité énergétique dans tous les secteurs de l’économie.

L’objectif du programme était de réduire la dépendance de la France aux énergies fossiles en développant les énergies renouvelables comme le solaire et l’éolien. Ce programme est devenu l’un des moyens par lesquels la France a répondu à sa première crise énergétique.

La réponse de la France à sa première crise énergétique a été efficace

Le programme de rénovation énergétique a réussi en ce sens qu’il a réduit le besoin d’importations de combustibles fossiles en utilisant à la place des sources d’énergie renouvelables. Cependant, il n’a pas réussi à réduire l’utilisation des combustibles fossiles car les sources d’énergie renouvelables dépendaient encore des combustibles fossiles pour la production. Cela a entraîné une diminution des réserves de pétrole dans le monde, les pays ayant épuisé leurs réserves en tentant de produire suffisamment d’énergie renouvelable pour répondre à la demande.

rénovation énergétique

MaPrimeRénov’ est un dispositif étendu pour financer les travaux de rénovation énergétique

Malgré cela, la réponse de la France à sa première crise énergétique a été efficace ; cependant, il n’a pas entièrement résolu le problème actuel car les sources d’énergie renouvelables dépendaient encore partiellement des combustibles fossiles.

En 2002, la France a de nouveau été confrontée à une crise énergétique lorsque les mineurs se sont mis en grève en raison de désaccords avec leurs employeurs au sujet de la retraite avantages sociaux et autres problèmes. En raison de la pénurie de carburant qui a suivi, les transports et autres services essentiels ont été interrompus dans tout le pays.

Lancement en 2002 du « Plan Ecophyst »

Plan EcophystEn réponse à ce deuxième défi majeur pour l’économie de leur pays, les dirigeants français ont décidé de lancer un autre programme similaire à leur précédent programme de rénovation énergétique.

Cette fois-ci, cependant, ils l’ont appelé « Plan Ecophyst » – une référence à ecophyst étant un acronyme pour Ecologie et Cycles de l’Energie Solaire Thermique (qui est l’écologie de l’énergie solaire thermique).

Plan Ecophyst diffère de son prédécesseur car il a encouragé les citoyens à investir dans des systèmes solaires thermiques plutôt que dans des sources renouvelables d’énergie solaire telles que le photovoltaïque. En incitant les citoyens à investir dans des centrales solaires thermiques plutôt que dans le photovoltaïque, la France a de nouveau tenté de réduire sa dépendance aux énergies fossiles en offrant une autre option de production d’énergie renouvelable.

Pour garantir le succès du Plan Ecophyst, le gouvernement français a également promulgué des lois obligeant les entreprises et les propriétaires à installer des capteurs solaires thermiques sur leurs bâtiments. Grâce à ces lois et programmes comme le Plan Ecophyst, la France a relevé avec succès son deuxième défi majeur et répondu efficacement à sa deuxième crise énergétique.

Crise énergétique en France, comment la surmonter à nouveau ?

Comment les villes comptent réduire leur facture d'énergie ?Cependant, répondre efficacement ne signifiait pas répondre sans défis ni difficultés, d’autant plus que mettre en œuvre le Plan Ecophyst signifiait s’appuyer sur le solaire. panneaux thermiques au lieu de panneaux photovoltaïques (PV) pour produire de l’énergie solaire renouvelable.

Bien que les panneaux solaires thermiques soient moins chers que les PV, ils nécessitent plus d’entretien et ont une durée de vie plus courte ; ils nécessitent également la lumière directe du soleil tout au long de leur durée de vie, contrairement aux PV qui n’ont besoin que de la lumière directe du soleil au début de leur durée de vie.

Malgré ces revers des panneaux solaires thermiques par rapport aux PV, la mise en œuvre réussie du Plan Ecophyst a permis à la France de répondre efficacement à son troisième défi majeur et de surmonter à nouveau sa crise énergétique imminente.

Surmonter trois défis majeurs dont deux résultant de graves des baisses de la production de combustibles fossiles et une grève des travailleurs – ont abouti à ce que l’on appelle une réponse efficace de la France face à sa dernière crise énergétique.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.