Camping : le confort est privilégié

interieur d'une grande tente

Etre sous la tente, mais dans le confort

Le camping attire de plus en plus les vacanciers français. Tous les indicateurs montrent en effet que l’attrait pour cet hébergement touristique collectif ne cesse d’augmenter. En un an, entre 2016 et 2017, la croissance de ce secteur a atteint 5,5 %, ce qui, selon l’INSEE, représente 124 millions de nuitées.

Une pratique qui attire

Interrogé sur le camping, près d’un Français sur trois déclare qu’il y a séjourné au moins une fois au cours de ces cinq dernières années. Parmi ces adeptes, parfois occasionnels, près de 40 % de ces campeurs effectuent des séjours quasiment chaque année. Les enquêtes réalisées sur la fréquentation des campings durant l’année dernière révèlent clairement une progression de la demande. L’hôtellerie de plein air (HPA) bénéficie donc d’un engouement croissant dans l’Hexagone. Cette pratique est marquée par une consommation orientée vers la location tout compris, et des séjours qui ont tendance à se rallonger. En été, la moyenne des locations réservées atteint maintenant une huitaine de jours.

Moins de matériel personnel

tente amenagee

Une petite tente amenagee

Il y a seulement cinq ans, les sondages réalisés indiquaient que les campeurs privilégiaient plutôt, pour plus de la moitié d’entre eux, l’usage de leur propre matériel. Ils aimaient donc vivre dans leurs camping-cars, leurs caravanes, ou leurs tentes personnelles. Cette tendance est aujourd’hui en baisse. Désormais, plus de 60 % des vacanciers choisissent désormais de séjourner dans des tentes fournies, mais le plus souvent aménagées. Ils apprécient aussi beaucoup les mobil-homes et les chalets. Toutefois, l’argument d’un bon rapport qualité-prix reste stable. Il demeure essentiel pour environ 57 % des campeurs interrogés.

Le naturel mais dans le confort

un mobil-home

Le mobil-home, un hebergement qu’on apprecie

Autre constat, ce sont les endroits qui proposent à leurs clients des équipements confortables qui attirent le plus. Même si la deuxième raison avancée en faveur du camping est celle d’une envie de proximité avec la nature, citée par 23 % des personnes interrogées, la notion de confort compte beaucoup. Ensuite, la troisième raison invoquée, qui apparaît juste après, est le plaisir de la convivialité, toujours recherchée. Cependant, la qualité des infrastructures proposées, qui doivent en plus être intégrées dans le prix des locations, conserve toute son importance. Dorénavant, offrir un confort optimal est devenu l’un des arguments essentiels d’un bon camping. En moyenne, les Français interrogés l’année dernière ont déclaré qu’ils étaient prêts à consacrer 134 euros par jour à un séjour passé dans une hôtellerie de plein air.

L’attrait de l’insolite

Une nouvelle tendance commence également à se manifester, c’est la recherche de lieux d’hébergement originaux. Ainsi, les séjours proposés dans des roulottes, des yourtes, des bulles transparentes, pour dormir à la belle étoile mais sans en subir les inconvénients, ou les cabanes installées sur un plan d’eau, ou nichées dans des arbres, font chaque année plus d’adeptes. Parmi ces différentes formules, c’est le séjour en roulotte qui recueille actuellement le plus de suffrages.

Le Bulletin des Communes suggère aussi : Lire