Avatar photo
Thierry Dulac

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.

baisse des dons-associations-isf

Baisse des dons : les associations pénalisées par la disparition de l’ISF

Baisse des dons aux associations.

Le bilan de la cour-des-Comptes

Cour des Comptes : un rapport qui demande des dépenses mieux maîtrisées

Cour des Comptes : elle veut des résultats.

Pensions de réversion : des aménagements sont à prévoir

Pensions de réversion : des changements envisagés.

inondations-orages-france-bilan-

Inondations et orages en France : un très lourd bilan avec des dégâts

Inondations et orages : des sinistres importants.

parcs eoliens maritimes-projets-soutien-

Parcs éoliens maritimes : maintenus, mais avec un soutien de l’État réduit

Parcs éoliens maritimes : acceptés, mais avec une subvention moindre.

telemedecine-remboursee-septembre

Télémédecine : elle sera remboursée à partir de septembre prochain

Télémédecine : une évolution.

autolib'-fin-contrat-prestataire

Autolib’ : une fin de contrat imminente devrait être annoncée

Autolib’ : un nouveau prestataire sera choisi.

greve sncf-remboursements-pass navigo

La grève SNCF : des remboursements partiels du Pass Navigo

La grève SNCF : des compensations versées aux usagers.

fonctionnaires-base-remuneration

Fonctionnaires : un nouveau conflit qui pointe à l’horizon ?

Fonctionnaires : leur base de rémunération remise en question.

Saisi par le Conseil Départemental du Haut-Rhin, le Conseil d’État s’est donc prononcé en faveur d’un bénévolat consenti, à condition que le contrat conclu entre le département et le bénéficiaire du RSA soit « élaboré de façon personnalisée ». Cette mesure, d’emblée très polémique, avait déjà été envisagée en février 2016 par le Conseil Départemental du Haut-Rhin. Ce projet avait indigné les associations qui venaient alors en aide aux personnes considérées comme précaires. Pendant un moment, ce dispositif avait été présenté comme une façon de faciliter la réinsertion professionnelle des bénéficiaires de l’allocation. Il avait même été prévu que ce dispositif soit mis en application à partir de début 2017. Finalement, le préfet de l'époque avait estimé que cette décision, prise après une délibération du Conseil Départemental, était illégale. Il l'avait donc attaquée, et en octobre 2016, la justice administrative lui avait donné raison. Ce verdict de rejet avait été confirmé par la cour d'appel de Nancy, en avril 2017. Celle-ci s’était en effet opposée à cette mesure de contrainte à du bénévolat, prévue à l’origine pour être de sept heures par semaine. Cependant, vendredi dernier, le Conseil d'État a estimé que la cour d’appel de Nancy avait commis à l’époque : « […] une erreur de droit en se fondant, pour annuler la délibération, sur la circonstance que le bénéficiaire du revenu de solidarité active [...] ne saurait se voir proposer des actions de bénévolat au titre de son insertion. ». S’appuyant sur ce constat, le Conseil d'État a donc cassé l'annulation de la délibération et a renvoyé cette affaire devant la cour administrative d'appel de Nancy, pour qu’elle soit de nouveau jugée. Pour le moment, le département du Haut-Rhin a mis en place, depuis le mois de septembre 2017, un système qui incite les bénéficiaires d’allocations à pratiquer une activité bénévole, et à s'engager par contrat à le faire, mais ce de façon strictement individuelle. Présidé par Brigitte Klinkert, le Conseil Départemental du Haut-Rhin a fait part dans un communiqué qu’il « […] exprime toute sa satisfaction à la suite de cette décision. » Pour preuve, il met en avant que : « À ce jour, près de 800 allocataires se sont engagés dans une mission de bénévolat avec des résultats positifs à la clé ».

Allocations au RSA : bénévolat hebdomadaire demandé aux allocataires ?

Allocations au RSA : bénévolat en contrepartie d’une allocation.