Bientôt, le trafic des TER devrait s'améliorer dans les Hauts-de-France

Trafic des TER dans les Hauts-de-France : de futures améliorations promises par la SNCF

3633

Dernièrement, à l’issue d’une réunion avec la région des Hauts-de-France, la SNCF s’est engagée à améliorer le trafic des TER dans cette zone. Pour cela, le groupe s’est engagé à effectuer plus de 200 recrutements. De plus, l’entreprise ferroviaire promet aussi de mieux communiquer au sujet des suppressions de trains et des retards.

Des versements bloqués par le Conseil régional

Bientôt, le trafic des TER devrait s'améliorer dans les Hauts-de-France

Bientôt, le trafic des TER devrait s’améliorer dans les Hauts-de-France.

Ce récent engagement de la SNCF fait suite à la décision du Conseil régional des Hauts-de-France de ne pas lui verser une somme de 44 millions d’euros, correspondant au mois de décembre. De plus, le versement du mois de janvier est suspendu également. Ainsi, ce blocage majeur intervient après une réunion tendue, à laquelle assistaient Franck Dhersin, le Vice-président du Conseil régional chargé des Transports, Frédéric Guichard, le Directeur régional des Hauts-de-France SNCF, et Jean-Aimé Mougenot, le Directeur délégué des TER.

La création de nouveaux postes

Selon Franck Dhersin, les TER Hauts-de-France auraient réalisé 30 millions d’euros de bénéfices l’année dernière. Suite à ce constat, le Vice-président du Conseil régional chargé des Transports a déclaré que ces bénéfices devaient maintenant servir à offrir « […] un meilleur service et à des embauches ». Ainsi, de nouveaux postes devraient bientôt s’ouvrir à la SNCF, dans cette région. Cela, à hauteur d’environ 200 emplois. En pratique, ces recrutements devraient avoir lieu en interne, y compris avec des employés de l’entreprise provenant d’autres régions.

Trafic des TER dans les Hauts-de-France : des efforts et des promesses

Pour faire preuve de sa bonne volonté, la SNCF s’est engagée à rembourser les abonnements des usagers qui ont subi trop de retards. Admettant même que, durant ces quatre derniers mois, le trafic des TER dans les Hauts-de-France avait été « calamiteux ». Pour le moment, l’entreprise ferroviaire n’a pas précisé les montants qu’elle prévoyait de reverser aux voyageurs, ni pendant quelle durée. Pour connaître ces précisions, il faudra attendre jusqu’au 18 janvier prochain, date à laquelle une nouvelle réunion se déroulera. Enfin, la SNCF s’est aussi engagée à mieux communiquer lorsque des retards ou des suppressions de trains survenaient. Dans ce but, le groupe a lancé il y a deux semaines une nouvelle application dédiée. Grâce à elle, les usagers peuvent désormais connaître, après s’être inscrits, les annulations ou les retards prévus avant de décider de voyager.

  • A lire aussi, notre précédent article sur les retards des trains régionaux
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi les informations du site du ministère de la Transition écologique


Thierry Dulac

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.