Ce jeudi 25 juin, la Tour Eiffel a rouvert ses portes, après un long arrêt forcé, dû au confinement.

Réouverture de la Tour Eiffel : un réveil lent après trois mois d’arrêt forcé

14072

La réouverture de la Tour Eiffel : une annonce très symbolique

Hier, la Tour Eiffel, si emblématique de la Capitale, a enfin rouvert ses portes. Paris, sans un accès à sa célèbre Dame de fer, était une ville incomplète. Mais grâce à une maîtrise satisfaisante de la pandémie de coronavirus, les Franciliens et quelques touristes présents ont pu retrouver le plaisir de contempler Paris. Avec un point de vue unique.

 

Un redémarrage timide mais enthousiaste

Pour cette occasion marquante, on a pu voir une petite fanfare de touristes brésiliens qui jouait aux pieds de la Tour Eiffel, à nouveau accessible. Ensuite, dès huit heures du matin, les visiteurs courageux ont pu entreprendre l’ascension des escaliers. Car les ascenseurs sont restés fermés. Cela, pour maintenir une distanciation physique satisfaisante entre les touristes.

Réouverture de la Tour Eiffel : Une affluence réduite

"<yoastmark

Cependant, comme certaines frontières restent encore closes, les arrivées venues de l’étranger ont été partielles. D’ailleurs, Patrick Branco Ruivo, Directeur général de la gestion de la Tour Eiffel, demeure lucide. Il sait pertinemment que la vente en ligne de billets, enregistrée ce premier jour d’ouverture, est très inférieure à une exploitation normale. De fait, les sept cents billets vendus en une journée pour accéder au monument auraient dû partir en une heure. Néanmoins, malgré le port obligatoire du masque, un parcours fléché, et les sept cents marches à gravir pour aller jusqu’au deuxième étage, les visiteurs étaient bien de retour. Toutefois, pour accéder au troisième étage, grâce aux ascenseurs remis en route, il faudra attendre jusqu’au 1er juillet. Et pour à nouveau contempler Paris à 324 mètres de hauteur, la réouverture ultime ne s’effectuera que le 15 juillet.

Des innovations estivales

La Tour Eiffel mettra sans doute un petit moment avant de retrouver ses sept millions de visiteurs annuels. Mais sa réputation mondiale et sa force d’attraction restent intacts. Malgré une mise à l’arrêt imposé, depuis le 13 mars dernier, son aura continue d’être associée à l’image indémodable de Paris. On prévoit également, bientôt, une grande terrasse estivale au 1er étage pour séduire de nouveaux visiteurs. Ainsi, on pourra y faire d’agréables pauses, en profitant d’une offre de restauration rapide. Par ailleurs, à partir du 9 juillet, des animations musicales avec des DJs seront proposées au public. Tous les jeudis et les vendredis.