Tour de France : une publicité garantie

Peloton du Tour-de-France

Les avantages promotionnels d’être une ville-étape du Tour-de-France

Chaque année, grâce au Tour, plus d’une trentaine de communes bénéficient du statut particulièrement envié de villes-étapes, dignes de figurer dans le parcours officiel qui constitue le tracé de la Grande Boucle.

Une sélection rude

Pour accéder au précieux sésame, et devenir ainsi des points d’arrivée ou de départ du Tour de France, les communes proposent toutes leur candidature, en déposant au préalable un dossier qui met en avant l’ensemble de leurs avantages (spécialités culinaires, monuments, architecture classée, etc.). Les maires qui reçoivent une réponse positive, après avoir subi une concurrence difficile, sont évidemment fiers que leur commune soit adoubée par le plus grand événement cycliste dans le monde.

Des frais obligatoires

Après avoir été sélectionnée parmi plus de 300 candidates, chaque ville choisie doit d’abord verser une somme forfaitaire aux organisateurs du Tour. Ensuite, elle doit effectuer tous les aménagements indispensables à l’accueil de la course, en termes de sécurité et de logistique, pour pouvoir dignement recevoir l’étape chez elle. Heureusement, la Région et le Département auxquels elle appartient participent habituellement à ces frais incontournables, mais toujours conséquents. C’est à ce prix que la ville-étape peut après recevoir, sans risque et avec bonheur, un afflux de touristes très supérieur à sa fréquentation habituelle. C’est une contrepartie attendue, après ses efforts financiers, qui permet souvent à une ville de doubler, voire plus, le nombre de ses visiteurs en été. Une opportunité rare, dont les communes aiment bien sûr profiter.

Un retour sur investissement

Les retombées économiques positives qu’entraîne l’accueil d’une étape peuvent atteindre plus de dix fois les dépenses engagées par une commune. Car cette activité touristique accrue, provoquée par une authentique liesse populaire, rejaillit toujours fortement sur tous les commerces, les restaurants et la totalité des hébergements. Souvent, en plus, de petits stands éphémères (snacking, souvenirs, etc.) sont créés juste pour cette occasion, ce qui se rajoute encore aux bénéfices. L’effet publicitaire est garanti, grâce aux nombreuses diffusions concernant l’étape cycliste, faites dans tous les médias (presse régionale et nationale, reportages télévisés). La commune profite alors à coup sûr d’une large promotion. Celle-ci provoque toujours des effets bénéfiques, même longtemps après le passage du Tour. Les maires savent que cette mise en lumière et cette effervescence attireront forcément ensuite des vacanciers, y compris pour un simple week-end.

 

Le Bulletin des communes vous propose sur ce sujet : Lire 

Pour connaître le parcours officiel de la course en 2018 :  Lire