Des tests sérologiques, enfin disponibles en France, vont permettre de mieux suivre l'évolution de l'épidémie.

Tests sérologiques : un dispositif plus accessible attendu en France

13209

Tests sérologiques : des contrôles enfin simplifiés

 

A l’heure du déconfinement, effectuer plus de tests sérologiques va permettre de connaître l’état immunitaire de multiples personnes testées. Autrement dit, de détecter dans leur sang d’éventuels anticorps au coronavirus (IgM, IgG et IgA).

Une fiabilité améliorée

A ce jour, de nouveaux tests sérologiques disponibles permettent de savoir si une personne a été en contact avec le Covid-19. Ces tests de dépistage sont couverts à 100 % par l’Assurance maladie. Cette méthode biologique utilise le prélèvement d’une goutte de sang. Ensuite, elle analyse le sérum humain pour établir un diagnostic. Ce sérum est l’un des constituants du plasma sanguin. Malheureusement, on ne sait toujours pas si les anticorps détectés garantissent une protection totale, face à la maladie. De fait, les virologues ne savent pas encore avec certitude si les anticorps identifiés protègent contre une éventuelle réinfection. Cependant, les tests aujourd’hui proposés donnent un résultat plus rapide qu’auparavant. Après environ quinze minutes. De plus, leur fiabilité a progressé. Ainsi, le taux constaté de faux-positifs n’est plus que de 5 %. Globalement, les spécialistes de santé estiment que la proportion de Français infectés est actuellement d’environ 5 %.

Une prise en charge plus rapide des malades

Grâce à de nombreux tests sérologiques, enfin disponibles, des contrôles sanguins rapides sont désormais simplifiés quand on veut savoir si l'on est contaminé.

Grâce à de nombreux tests sérologiques, enfin disponibles, des contrôles sanguins rapides sont désormais simplifiés quand on veut savoir si l’on est contaminé.

Aujourd’hui, les tests sérologiques utilisés en France pour détecter une éventuelle infection au SARS-Covid-19 sont de plus en plus fiables. Cependant, le monde médical s’efforce toujours de les améliorer. Notamment, avec le soutien de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Bientôt, une nouvelle version de ces tests devrait être proposée. De fait, l’utilité de ces contrôles est évidente. Elle permet d’évaluer plus précisément l’évolution de l’épidémie de Covid-19 dans le pays. Ainsi, en période de déconfinement, elle va aider à vérifier la circulation du virus sur tout le territoire. Une donnée essentielle pour combattre l’épidémie.

Un indicateur clé

Selon l’Inserm, pour que le déconfinement réussisse, il doit forcément s’appuyer sur ces dépistages. Ensuite, ceux-ci permettront d’isoler systématiquement les personnes porteuses du Covid-19. Progressivement, ce procédé évitera de multiples hospitalisations pour des cas graves. En favorisant une prise en charge plus rapide et adaptée des personnes contaminées.

Des précautions strictes à respecter

Désormais, à partir d’hier, toute personne qui présente des symptômes évoquant le Covid-19 (fièvre, toux, gène respiratoire, perte du goût ou de l’odorat) doit se faire tester. Après des tests sérologiques positifs, les personnes identifiées doivent s’isoler. Cela, pour casser les chaînes de transmission du virus. En plus, les personnes contaminées doivent respecter des précautions strictes, si elles partagent leur logement. D’abord, rester dans une pièce spécifique. En évitant tout contact avec les autres personnes vivant au même endroit. Les personnes testées positives doivent aussi cesser d’utiliser les objets touchés par leurs proches. Par ailleurs, elle doivent régulièrement aérer leur domicile et porter en permanence des masques. Ceux-ci leur seront donnés en pharmacie sans ordonnance. Enfin, pendant leur isolement, les visites aux personnes contaminées sont déconseillées. Dans certains cas, un isolement hors du domicile, entre autres en hôtel aménagé, pourra leur être proposé.




Laisser un commentaire