Les tests du coronavirus seront bientôt systématiques dans les aéroports.

Tests du coronavirus : bientôt systématiques dans les aéroports

14167

Tests du coronavirus : une protection internationale renforcée

 

La France a tenu compte des critiques portant sur l’absence actuelle de tests du coronavirus dans les aéroports. Ainsi, désormais, les autorités vont systématiquement contrôler les voyageurs provenant de pays à risque. Cela, dès leur arrivée dans l’Hexagone. Gabriel Attal, porte-parole du Gouvernement, a annoncé cette nouvelle mesure dimanche dernier.

 

Une précaution utile

Très rapidement, les passagers venant de pays classés « rouges », où le virus circule beaucoup, vont devoir effectuer des tests de Covid-19. Ces contrôles devraient être systématiques. Ce nouveau protocole sanitaire prévoit jusqu’à 2.000 tests PCR par jour, si nécessaire. Ces tests seront gratuits. Cependant, les voyageurs qui ont déjà effectué un test avant leur départ n’auront pas à recommencer. Il leur suffira de fournir une simple attestation. Pour l’instant, la date du démarrage de ces contrôles reste à préciser. Cependant, les autorités aéroportuaires ont confirmé l’installation imminente de services de tests à Roissy-Charles-de-Gaulle et à Orly. Globalement, le nombre de ces tests devrait rester limité. En effet, les pays classés à risque, hors de l’Union européenne, imposent déjà à leurs voyageurs de fournir une dérogation officielle. Cela, pour justifier un déplacement impératif. Actuellement, seuls treize pays autorisent leurs ressortissants à voyager en Europe.

Des tests simplifiés

Les tests du coronavirus seront bientôt systématiques pour tous les voyageurs provenant de pays à risque.

Les tests du coronavirus seront bientôt systématiques pour tous les voyageurs provenant de pays à risque.

Vendredi dernier, Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé la mise en place de tests du coronavirus dans les aéroports. Ces derniers, utilisant une technique salivaire, devraient être moins contraignants que les tests PCR. Ils concerneront tous les voyageurs provenant de pays jugés à risque. Toutefois, les autorités souhaitent proposer ces contrôles sans contrainte. Plutôt que les imposer. Cependant, ils doivent d’abord recevoir l’aval des autorités de santé. Cette précaution sanitaire devrait s’ajouter à celle du port obligatoire d’un masque dans les lieux publics clos. Cette décision fait suite aux récentes recommandations de l’OMS. Gabriel Attal a déclaré que le Gouvernement restait persuadé que les Français respecteront massivement cette nouvelle mesure préventive. Cela, pour s’adapter aux récentes découvertes sur les modes de transmission possibles du coronavirus.

Pour éviter une seconde vague d’épidémie

Ce samedi, dans le journal Le Parisien-Aujourd’hui en France, quatorze médecins connus ont signé une tribune commune. Celle-ci demandait de respecter le port obligatoire d’un masque dans les espaces publics fermés. En effet, cette précaution est essentielle pour éviter une seconde vague d’épidémie. En plus des tests systématiques liés au coronavirus. Cette tribune avait pour but de sensibiliser à nouveau les Français. Cela, dans un contexte estival où l’on observe un relâchement des gestes barrières. Rappelons que vendredi dernier, le nombre des décès dus à la Covid-19 a dépassé en France le seuil symbolique des 30.000 décès.