Des tests de débit des connexions Internet sont réclamés par l'ARCEP.

Tests de débit : des mesures plus précises pour les usagers

14057

Tests de débit : des outils de clarification

 

L’ARCEP, le Régulateur des télécoms, souhaite pouvoir effectuer des tests de débit des différentes box Internet, fournies par les divers opérateurs. Pour cela, cette autorité veut bientôt généraliser des mesures de vitesse de connexion. Ainsi, l’ARCEP souhaite placer des sondes dans les différents terminaux du marché. Leur rôle sera de mesurer avec plus de précision les débits soi-disant garantis aux consommateurs.

 

Des mesures plus précises

Ces tests de débit, aptes à évaluer les caractéristiques techniques d’une connexion, seront plus précis qu’auparavant. Ainsi, ils se feront par l’intermédiaire de sondes dédiées. A savoir, des interfaces d’application, également appelées API. Cette pratique de tests devrait se généraliser d’ici deux ans. Elle se fera grâce à une espèce de « carte d’identité » de l’accès fourni à l’internaute. Celle-ci sera similaire chez les quatre fournisseurs d’accès historiques (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile). Par ce moyen, les internautes pourront plus facilement mesurer la qualité du service dont ils se servent à domicile. Aujourd’hui, cette mesure reste encore imprécise. En raison de trop nombreux facteurs concernés. En donnant un cadre commun aux tests de débit, grâce à des mesures standardisées, les usagers éviteront toute mauvaise surprise. Par ailleurs, ces tests de débit veilleront à respecter l’anonymat des donnés enregistrées.

Tous les types de connexion contrôlés

Des tests de débit des différentes box Internet sont attendus par l'ARCEP.

Des tests de débit des différentes box Internet sont attendus par l’ARCEP.

Pour clarifier la qualité des offres de connexion disponibles, l’ARCEP veut pouvoir effectuer des tests de débit sur toutes les technologies existantes. Donc, aussi bien sur la fibre optique, le Wi-Fi, que le câble ou le cuivre. Cela, en 4G comme en 5G. Ainsi, ce programme de régulation fournira des calculs basés sur des données fiables. Par conséquent, une méthode de contrôle à laquelle le Régulateur pourra faire confiance. Bien sûr, ces vérifications des différentes vitesses de connexion profiteront directement aux internautes. Ainsi, ils pourront mieux connaître les performances techniques des appareils qu’ils utilisent. Par ailleurs, ils pourront eux-mêmes lancer à distance ces tests de débit via leur box.

Une sécurité garantie

Pour des raisons de sécurité évidentes, garantissant le respect de la vie privée et du RGPD, toutes les transmissions de donnée effectuées auront lieu de manière chiffrée. Donc, uniquement en HTTPS. Par ailleurs, les demandes traitées devront exclusivement provenir du réseau local. Enfin, pour empêcher toute attaque informatique éventuelle, l’ARCEP a prévu de limiter ces tests de débit au moyen d’un jeton d’authentification. Celui-ci sera obligatoire. Sa validité ne durera que quinze minutes. Bientôt, ces tests devraient être obligatoires pour tout opérateur qui fournit plus d’un million de clients.

De plus, ils concerneront toutes les box commercialisées après le 1er juillet 2008. Ou encore, produites à plus de 30.000 exemplaires. Enfin, ces tests sont prévus pour toutes les box à Haut Débit et Très Haut Débit. Par conséquent, bénéficiant de la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH), ou fonctionnant en xDSL. Dès le 17 janvier 2021, une première box équipée de cette fonction de tests de débit devrait être proposée à l’ARCEP.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.