Une future suppression des places de stationnement extérieur se profile à Paris

Suppression des places de stationnement : Paris va les réduire

16210

Suppression des places de stationnement : un virage vert

 

Fin octobre, David Belliard, adjoint d’Anne Hidalgo, a déclaré que la Capitale allait peu à peu accentuer la suppression de ses places de stationnement. Cela, en réduisant quasiment de moitié ses emplacements extérieurs de parking. A la place, de nouveaux espaces verts, des fontaines, des terrasses de café et des aménagements pour les vélos sont prévus.

 

Des surfaces à repenser

Avec la suppression des places de stationnement à Paris, la Capitale veut prendre un virage vert

Avec la suppression des places de stationnement à Paris, la Capitale veut prendre un virage vert

Aujourd’hui, Paris compte environ 140.000 places extérieures de stationnement. Cela correspond à une surface approximative de 65 hectares. Selon David Belliard, cette occupation dédiée aux voitures est excessive. Car elle monopolise « […] 50 % de la Capitale pour l’automobile, alors qu’elle ne représente que 13 % des déplacements. » D’où cette mesure de suppression des places de stationnement. Progressive, celle-ci devrait permettre d’accorder une importance plus mesurée aux automobiles. Ensuite, elle permettra aussi d’encourager les mobilités douces. Tout en offrant de nouvelles opportunités de végétalisation de la ville. Ce qui dépolluera l’air.

Une Convention citoyenne prévue

Pour décider comment réemployer les places libérées, la mairie de Paris a lancé fin octobre une consultation ouverte. Cela, via une plateforme numérique. En posant cette question simple « Que feriez vous de 10 mètres carrés en bas de chez vous ? » Ensuite, courant novembre, une Convention citoyenne est prévue. Basée sur un panel de citoyens tirés au sort. Au cours de ces échanges, les Parisiens choisis pourront exprimer leurs attentes concernant les futurs aménagements. Après la suppression des places de stationnement. Par ailleurs, des ateliers animés par des experts des thèmes abordés auront également lieu.

La solution souterraine

Désormais, pour continuer à pouvoir se garer, la Capitale veut beaucoup plus miser sur les parkings souterrains. Car cette solution peut offrir cinq fois plus de possibilités qu’en surface. Pour la développer, la Mairie de Paris souhaite encourager les gestionnaires de parkings à augmenter leurs taux d’occupation. Notamment, en proposant des tarifs abordables. Particulièrement pour les résidents. Concernant les places qui seront maintenues, aucun des emplacements dédiés aux personnes en situation de handicap ne disparaîtra. Par ailleurs, pour les deux-roues, un stationnement payant devrait s’appliquer pendant la campagne des Municipales. Cela, avant la mise en place de la suppression des places de stationnement.