Cropped Le Stationnement Des Trottinettes Lime Devrait Biento T E Tre Moins Anarchique A Paris

Stationnement des trottinettes : enfin un tour de vis !

7308

Stationnement des trottinettes : une nouvelle règlementation

Le loueur de trottinettes Lime a informé ses clients parisiens qu’ils vont devoir garer leurs deux-roues sur des emplacements prévus. Cette mesure devrait limiter la gêne des abandons sauvages. Tout en donnant un cadre plus strict à l’usage en « libre-service » de ces trottinettes.

Un usage moins gênant

Lime, l’une des plus grosses sociétés de ce marché, vient de prévenir par mail sa clientèle qu’elle devra bientôt mieux garer ses trottinettes. Ce, à partir du 28 octobre 2019. En effet, dès cette date, les utilisateurs devront obligatoirement ranger leurs deux-roues verts sur des places délimitées. Pour respecter cette consigne, les clients de Lime ont dernièrement reçu une information claire. Celle-ci leur explique : « Vous trouverez dans votre application Lime des nouvelles places de stationnement correspondant à celles autorisées par la mairie […]. De plus, la startup précise qu’il n’y aura aucune alternative possible. D’ailleurs, elle indique qu’avec une trottinette géolocalisée en dehors de ces zones, « […] vous ne serez pas en mesure de terminer votre trajet ». Prochainement, le stationnement des trottinettes Lime sera donc nettement moins anarchique.

Pour les contrevenants

Si un utilisateur de trottinette Lime décide d’ignorer le nouveau règlement, en n’utilisant pas les emplacements prévus, il s’exposera à deux conséquences. D’abord, il continuera d’être débité. De fait, sa course ne sera pas considérée comme finie. Par ailleurs, en cas d’enlèvement de sa trottinette électrique par la fourrière, il devra régler une amende. A l’avenir, ce nouveau dispositif devrait limiter le stationnement sauvage des trottinettes sur les trottoirs. Cela encouragera un meilleur sens civique.

Une réaction attendue

Le stationnement sauvage des trottinettes en libre-service gêne de très nombreux piétons.

Le stationnement des trottinettes Lime à Paris va bientôt être moins libre.

Après avoir constaté les multiples troubles provoqués par les trottinettes en accès libre dans les grandes villes, diverses mairies ont voulu réagir. Ainsi, le 6 juin dernier, la Ville de Paris a annoncé de nouvelles mesures d’encadrement. Elles concernent un usage plus régulé de ces trottinettes en « libre-service ». Cela, afin d’endiguer de trop nombreux comportements irresponsables. Ces derniers sont nuisibles à une circulation fluide dans la Capitale. Principalement, ces nouvelles dispositions doivent s’appliquer au stationnement et à la circulation sur les trottoirs. De plus, la vitesse de ces deux-roues sera maintenant limitée à 25 km/heure. Dans l’intervalle, certaines sociétés de location ont disparu du marché. Cela a contribué à clarifier la situation actuelle.

Un éloignement possible

Cependant, reste à observer comment les utilisateurs des trottinettes mises à disposition vont réagir. En effet, en subissant la règle de stationnements obligatoires, le principe du libre-service, ou free floating, pourrait devenir moins attractif. Malgré tout, face aux très nombreuses plaintes enregistrées à cause de ces trottinettes, la Ville devait choisir entre leur attractivité et le confort des piétons.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur la réduction des trottinettes
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi l’article du Parisien


Thierry Dulac

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.