Cropped Une Augmentation Du Prix Du Gaz De 3 Aura Lieu En Novembre Prochain

Augmentation du prix du gaz : une hausse de 3 % dès le 1er novembre

5525

Augmentation du prix du gaz : un barème modifié

Une augmentation du prix réglementé du gaz fourni par ENGIE sera appliquée au 1er novembre 2019. Comparée au barème du mois précédent, cette hausse sera en moyenne de 3 %. Elle constitue la première hausse appliquée depuis un an.

Des conséquences variables

Ainsi, d’après un communiqué de la Commission de Régulation de l’Energie, les prix réglementés du gaz hors taxes fourni par le groupe ENGIE vont augmenter. Cette augmentation du prix du gaz s’appliquera dès le mois prochain. Plus précisément, cette hausse hors taxes sera de 0,8 % pour les usagers qui se servent du gaz pour cuisiner. Pour ceux qui l’utilise à la fois pour cuisiner et obtenir de l’eau chaude, cette majoration tarifaire reviendra à 1,8 %. Enfin, pour les foyers qui se servent de ce moyen pour se chauffer, leur facture progressera de 3,2 %. Pour justifier cette augmentation chez ENGIE, la Commission de Régulation de l’Energie explique que « cette évolution résulte de l’application de la formule tarifaire définie dans l’arrêté du 27 juin 2019 ».

L’aide apportée par le chèque énergie

L'augmentation du prix du gaz sera en partie compensée par le chèque énergie.

L’augmentation du prix du gaz, appliquée en novembre prochain, est la première depuis un an.

Afin d’aider les foyers modestes à régler leur facture de gaz, le Gouvernement a créé le chèque énergie. En 2019, cet accompagnement, attribué sous conditions de ressource, a été augmenté de 50 €. De plus, il a été accordé à 2,2 millions de foyers supplémentaires. Au total, cette aide profite aujourd’hui à près de 5,8 millions de ménages français. Cette année, ces bénéficiaires ont reçu automatiquement un chèque énergie, entre la fin mars et la fin avril. Pour cela, ils n’ont eu aucune démarche à effectuer. Cette aide s’applique au chauffage au gaz, au fioul, au bois ou à l’électricité. Son montant moyen varie de 48 € à 277 € par an. La somme attribuée varie en fonction des ressources de chaque foyer. Ce dispositif devrait compenser l’augmentation du prix du gaz.

Des fluctuations prévisibles

Chaque mois, les tarifs réglementés d’ENGIE évoluent. Ces fluctuations sont dues aux variations des coûts liés aux approvisionnements en gaz. Par ailleurs, il faut ajouter à ces variations les frais de fonctionnement des diverses infrastructures du groupe. Enfin, la commercialisation ainsi que diverses taxes influent aussi sur les tarifs pratiqués. L’ensemble de ces paramètres peut parfois entraîner une augmentation du prix du gaz. A l’inverse, l’hiver dernier, pour apaiser le mouvement social des Gilets jaunes, le Gouvernement avait demandé au groupe ENGIE de lisser ses prix durant le premier semestre. Ce, afin d’être certain qu’ils n’augmenteraient pas. De plus, cet été, l’exécutif a décidé de prolonger cette mesure. L‘objectif étant de ne pas causer des variations trop pénalisantes sur les factures établies durant l’automne. Normalement, au cours des prochaines années, le principe des tarifs réglementés du gaz devrait disparaître. Cela, en raison de la concurrence existant dans ce secteur.




Laisser un commentaire