Le Salon de l'Agriculture va donner un immense éclairage sur tous les métiers qu'il représente.

Salon de l’Agriculture : un événement toujours emblématique

9749

Salon de l’Agriculture : un éclairage fort sur un secteur porteur

Dès samedi prochain, la 57ème édition du Salon de l’Agriculture ouvrira ses portes à la Porte de Versailles. Un énorme événement, placé sous le signe de l’ouverture, avec un slogan dont l’affiche proclame que ce Salon nous « tend les bras » ! De quoi inverser la fâcheuse tendance au boycott, qui a récemment touché le monde agricole.

Faire naître des vocations

Bientôt, l’immense afflux attendu d’un public très varié, venu de toute la France, devrait estomper l’agribashing observé dernièrement sur le territoire. Un apaisement sans doute espéré par Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture. En montrant leur volonté d’accueillir, avec le slogan encourageant « L’Agriculture vous tend les bras ! », les organisateurs du Salon de l’Agriculture veulent profiter du formidable coup de projecteur donné par ce rassemblement sur les métiers de la Terre. Ainsi, ce 22 février sera l’occasion de stimuler les envies des plus jeunes, toujours tentés par ces métiers. En effet, ce secteur propose de nombreuses filières, avec de réelles perspectives d’emplois, très diversifiés. De plus, les qualifications qui caractérisent ces professions incarnent des « savoir-faire et des valeurs ». D’ailleurs, elles ont été mises à l’honneur dans un récent tweet du ministre de l’Agriculture, lors de la conférence de présentation de ce Salon.

Un large éventail de métiers

Le Salon de l'Agriculture va donner un immense éclairage à tous les métiers qu'il représente.

Le Salon de l’Agriculture va apporter un immense éclairage sur tous les métiers qu’il représente.

Comme les opportunités liées à la Terre offrent des métiers très variés – éleveur, vigneron, paysagiste ou cultivateur – visiter le Salon de l’Agriculture ne peut que donner des idées. De plus, toutes ces branches comportent des niveaux de diplômes très variables. Ils vont du simple CAP à Bac+5. Ainsi, il suffit d’avoir un peu de motivation pour trouver une filière qui correspondra à ses aspirations. Par conséquent, les curieux pourront aisément renforcer leurs projets, même s’ils sont encore naissants. Pour les aider à se décider, un espace dédié, baptisé Agri’recrute, leur permettra de dialoguer avec des professionnels. A ce jour, 20.000 offres d’emploi restent ouvertes dans le secteur agricole. De plus, il ne faut surtout pas croire que les personnes étrangères à ce milieu ne peuvent pas être candidates.

De nombreuses reconversions possibles

En plus de l’attraction qu’elle exerce sur les jeunes, dont ce sera le premier métier, l’agriculture permet aussi à de nombreux travailleurs en quête d’une vie différente de se reconvertir. Un atout à ne pas négliger, car il séduit aujourd’hui de nombreux citadins en quête de sens. Voire, animés par une envie de réalisations concrètes. En effet, certains d’entre eux, à l’occasion d’emplois saisonniers, ont découvert de nouveaux métiers. Pour ces profils, plus urbains, de nombreux stages et formations sont accessibles. Tous ces parcours sont expliqués et présentés dans cette 57ème édition du Salon de l’Agriculture. Actuellement, l’agriculture permet à l’évidence d’innover. Elle s’adresse donc à tous les porteurs de projet, même d’âges très différents.