Rouvrir les salles de sports : vers un retour progressif ?

Rouvrir les salles de sports : vers un retour progressif ?

18912

Ces dernières semaines, malgré la crise sanitaire, de nombreux maires tentent de faire rouvrir les salles de sports. En effet, cette interdiction engendre des situations financières très difficiles. Néanmoins, les efforts demandés tiennent à respecter les protocoles de sécurité que réclame l’Etat.

Une nouvelle demande urgente

Rouvrir les salles de sports serait une mesure forte, très attendue, d'une portée symbolique en matière de liberté publique.

Rouvrir les salles de sports serait une mesure forte, très attendue, d’une portée symbolique en matière de liberté publique.

Aujourd’hui, sur l’ensemble du territoire, la fermeture prolongée de certains établissements, dédiés au bien-être ou à la culture, pose un réel problème. En effet, ce blocage qui s’éternise entraîne des conséquences économiques et sociales qui sont souvent graves. Par conséquent, pour y remédier, planifier une relance devient très urgent. Pour cela, appliquer des protocoles territorialisés paraît indispensable afin de combiner des mesures à la fois strictes, mais plus permissives. Ce qui permettra à des secteurs d’activité très durement impactés de retrouver un nouveau souffle.

Dans ce but, à l’approche de la prochaine saison estivale, l’Association des Maires de France réitère aujourd’hui sa demande de rouvrir les salles de sports. Ainsi que les lieux culturels. Cette démarche avait déjà été menée en décembre 2020. Afin de stimuler toutes les perspectives envisageables concernant une reprise d’activité, vitale pour certains commerces. Notamment, pour rendre à nouveau accessibles les complexes sportifs, et rétablir les événements vivants du secteur culturel. Sans pour autant sous-estimer les contraintes de la situation épidémique, sur l’ensemble des territoires.

L’Association des Maires de France mobilisée pour rouvrir les salles de sports

Actuellement, de nombreuses concertations se déroulent entre les collectivités territoriales, les élus et les professionnels de certains secteurs d’activité mis à l’arrêt. Notamment, ceux qui gèrent des salles sports, qui vivent une situation semblable à celle qu’affronte le secteur culturel. Ainsi, l’objectif recherché est d’aboutir au plus vite à un cadre clair, satisfaisant pour tous les acteurs, qui ouvrira des perspectives d’avenir aux métiers en souffrance. Ce qui concerne également tous les Français.

Pour cela, l’Association des Maires de France a demandé à l’exécutif de réfléchir rapidement aux conditions dans lesquelles une reprise progressive de certaines activités sera possible. En premier lieu, celles des salles de sport, des théâtres et des musées, des universités, des bars et des restaurants. Notamment, en privilégiant les conditions favorables offertes par des lieux situés en plein air. De plus, en adaptant ces futures mesures à chaque territoire. Cela, afin de retrouver progressivement dans le pays une vie quotidienne plus agréable, et pour rétablir des libertés publiques essentielles.