Rencontres entre agriculteurs et candidats politiques : un dialogue ouvert dans le Doubs

Rencontres entre agriculteurs et candidats politiques : un dialogue ouvert dans le Doubs

20398

Dans le Doubs, pour favoriser de futures rencontres entre agriculteurs et candidats politiques aux élections départementales, la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles va organiser deux rencontres. Cela, le 27 mai prochain.

Un département particulièrement rural

Deux rencontres entre agriculteurs et candidats politiques auront lieu ce 27 mai dans le Doubs. A l'occasion des futures élections départementales.

Deux rencontres entre agriculteurs et candidats politiques auront lieu ce 27 mai dans le Doubs. A l’occasion des futures élections départementales.

Dans le département du Doubs, situé dans la région Bourgogne-Franche-Comté, l’agriculture constitue un moteur économique essentiel. En effet, les terrains agricoles représentent dans cette zone géographique très rurale presque 45 % de ce territoire. Ainsi, aujourd’hui, il est très important de mieux faire connaître les problématiques spécifiques de ce monde agricole et de ses exploitations. Notamment, aux candidats des prochaines élections départementales. Etant donné que ces personnalités politiques seront, lorsqu’elles seront élues, amenées à représenter ces territoires et à en défendre les intérêts particuliers. Par conséquent, renforcer les échanges entre les candidats aux élections départementales et les habitants était véritablement nécessaire. Plus particulièrement, pour que les acteurs incontournables de ce département puissent s’exprimer. En faisant mieux connaître leurs préoccupations. Afin de pouvoir animer ensuite, de façon adéquate, la vie rurale dans le Doubs. En servant au mieux tous ses intérêts.

Deux rencontres entre agriculteurs et candidats dans le Doubs à ne pas manquer

Ces deux moments réservés aux rencontres entre agriculteurs et candidats politiques en lice auront lieu sur le site d’exploitation du Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC) des Granges Lacroix. Ainsi que sur celui du GAEC des Rosiers Curty, à Chalèze. A cette occasion, divers sujets majeurs seront à l’ordre du jour. Notamment, les difficultés qu’engendre la sauvegarde de la souveraineté alimentaire française. Et le maintien de la bonne santé de l’économie agricole. Par ailleurs, on y débattra des diverses conséquences de la législation actuelle sur l’environnement. Enfin, les thèmes des actions sociales actuellement menées dans le Doubs et du développement des emplois seront précisément abordés.