Des remboursements par la SNCF de billets non-utilisés sont parfois possibles.

Remboursements SNCF : des procédures à connaître

6635

Remboursements SNCF : quels dispositifs sont appliqués ?

Dans de nombreux cas de perturbations ou de retards sur les lignes SNCF, on peut obtenir des remboursements de billets. Cependant, auparavant, il faut savoir dans quel cadre, tout en respectant les procédures prévues.

Certains recours sont possibles

Les voyageurs qui subissent des retards ou des annulations de trains peuvent, sous certaines conditions, espérer obtenir des remboursements de leurs billets par la SNCF. Mais pour que cela soit possible, il faut bien sûr respecter leurs modalités. Celles-ci sont applicables dans plusieurs situations spécifiques. Parmi elles, on trouve les nombreuses difficultés causées par la grève contre la réforme des retraites, lancée depuis le 5 décembre dernier.

Divers cas de figure

Pour les billets de TGV et de trains Intercités, les usagers peuvent obtenir l’échange ou des remboursements sans frais de leur titre de transport. Il faut juste qu’ils aillent sur le site Oui.sncf. Il leur suffit simplement d’utiliser le formulaire de réclamation mis à leur disposition. Concernant les TER, on peut aussi obtenir des remboursements ou des échanges sans frais, en se rendant sur le site TER de la région concernée. Pour les billets physiques, en carton, ils peuvent être directement remboursés ou échangés à un guichet SNCF, sans frais. Cela, jusqu’à la fin de la date de validité du billet.

Le cas des TER et des Ouigo

Cependant, pour les abonnés TER, les dispositions prévues concernant les échanges et remboursements n’ont pas encore été données. Pour les utilisateurs des trains Ouigo, fortement touchés par la grève, ils peuvent déjà obtenir des remboursements SNCF en utilisant un formulaire dédié. De plus, s’ils préfèrent conserver leur billet, mais si leur train est finalement supprimé, ils seront automatiquement remboursés.

Les trains internationaux

Si des trains voyageant à l’étranger ont été supprimés, ils peuvent également être remboursés. Pour les TGV internationaux, la demande des remboursements doit alors s’effectuer dans les gares ou les boutiques SNCF. Par ailleurs, les billets des Eurostar supprimés peuvent être échangés ou remboursés sur le site Oui.sncf. C’est aussi le cas des billets de Thalys. Pour ces derniers, un remplacement est possible, pour effectuer un voyage équivalent. Ce, en restant dans la même classe de confort. Cette offre est valable pour toutes les dates ouvertes à la réservation. En cas de voyages allers-retours, le retour pourra aussi être échangé.

Et le pass Navigo ?

Pour les détenteurs d’un pass Navigo, il n’y a pas à ce jour de remboursements prévus. Cela, malgré les retards répétés subis dans les transports franciliens. Cependant, si le mouvement de grève persistait, la SNCF pourrait faire un geste compensatoire. Cela s’est déjà produit. Notamment, au cours du printemps 2018. A cette période, la SNCF avait accepté des remboursements de la moitié de la valeur des pass Navigo, sur les mois les plus touchés par les grèves. Cependant, les bénéficiaires devaient être impérativement domiciliés ou travailler sur une ligne gérée par la SNCF (Transiliens ou RER). Ainsi, Paris n’avait pas été inclus dans cette mesure.

Des mesures pour tous les travailleurs

Les remboursements de billets sur des trajets problématiques sont parfois possibles.

Les remboursements de billets sur des trajets problématiques sont parfois possibles.

Tous les salariés peuvent bénéficier de ces remboursements. Y compris les stagiaires et les travailleurs à temps partiel. Par ailleurs, ces dispositions s’appliquent aussi à tous les types de transports publics. Donc, la SNCF, mais aussi les compagnies qui gèrent les bus, ou encore la RATP. Concernant la prise en charge prévue par les employeurs, il faut savoir que seules les cartes d’abonnement seront comprises dans le dispositif prévu. Dès lors, les employeurs sont tenus de rembourser tous les frais de transports dépensés par un salarié dans l’exercice de sa mission.

Les chèques-vacances

Par ailleurs, les chèques-vacances peuvent aussi donner lieu à des remboursements. Mais il faut alors suivre une procédure particulière. A savoir, les voyageurs concernés doivent d’abord annuler leur billet. Cela, si les conditions tarifaires le permettent. Généralement, cette annulation peut se faire en ligne, ou au 3635, ou encore aux divers points de vente SNCF. Ensuite, le voyageur peut effectuer sa demande de remboursement en utilisant un formulaire dédié.




Laisser un commentaire