Le versement de primes aux enseignants mobilisés pendant le confinement aura bientôt lieu.

Primes aux enseignants mobilisés : l’implication récompensée

13486

Primes aux enseignants mobilisés : le professionnalisme reconnu

Alors que le Gouvernement a décidé de récompenser les efforts des professionnels de Santé, énormes lors de la crise sanitaire, des primes aux enseignants mobilisés vont également être versées.

Des efforts récompensés

A la fin des vacances scolaires, les professeurs mobilisés pendant la crise du coronavirus recevront aussi, comme les personnels soignants, des primes aux enseignants. Cela, pour récompenser leurs efforts de mobilisation. Les montants de ces primes s’étaleront entre 330 et 1.000 euros. Au niveau national, ces versements exceptionnels concerneront environ 65.000 fonctionnaires, travaillant pour l’Éducation nationale. Cependant, aucune date précise n’est encore connue pour l’attribution de ces paiements.

Un barème de primes à trois niveaux

Des primes aux enseignants mobilisés pendant le confinement seront bientôt versées.

Des primes aux enseignants mobilisés pendant le confinement seront bientôt versées.

Comme les personnels soignants, exemplaires durant l’épidémie de Covid-19, les professeurs mobilisés lors de cette crise sanitaire vont aussi toucher diverses primes. Celles-ci respecteront trois niveaux croissants. Ainsi, elles récompenseront l’implication des enseignants dans la vie quotidienne de leurs établissements. De fait, sans leurs efforts, une prise en charge normale des élèves n’aurait pas eu lieu. En priorité, ces primes aux enseignants s’adresseront aux professeurs qui ont accueilli les 30.000 enfants des personnels soignants. De même que les enfants des professions qui ont montré leur importance essentielle pour le fonctionnement du pays, au cours du confinement. Notamment, les enfants des informaticiens employés par l’Éducation nationale, et ceux des médecins scolaires. D’ici une semaine, les syndicats qui défendent les droits des professeurs devront donner leur avis sur ces primes exceptionnelles.

Des montants proportionnels aux efforts

Les primes aux enseignants prévues par l’exécutif seront proportionnelles aux jours de présence effectués. Ainsi, pour les professeurs qui ont travaillé entre 4 et 9,5 jours, le premier niveau de ces primes s’élèvera à 330 euros. Pour ceux mobilisés entre 10 et 15,5 jours, ce versement atteindra 660 euros. Enfin, pour les professeurs qui ont travaillé pendant plus de 16 jours, la prime sera de 1.000 euros. Désormais, ce barème reste à valider. En théorie, ces diverses primes aux enseignants devraient être envoyées entre les mois de juillet et septembre. Par ailleurs, le décret les concernant, paru le 15 mai dernier, précise qu’elles feront l’objet d’un « versement unique ». Globalement, le coût de cette mesure de soutien devrait revenir à une cinquantaine de millions d’euros à l’Education nationale.




Laisser un commentaire