La pratique du jogging à Paris.

Pratique du jogging : une interdiction entre 10 heures et 19 heures à Paris

12203

Pratique du jogging : une activité plus encadrée

Un communiqué de la Mairie de Paris vient d’annoncer, en accord avec la préfecture de police, une nouvelle mesure. Elle concerne « toute activité sportive individuelle » en extérieur dans la Capitale. Il s’agit d’une interdiction, instaurée entre 10 heures et 19 heures, qui commence à partir d’aujourd’hui. Cette mesure concerne, entre autres, la pratique du jogging et du vélo.

Un durcissement des règles

Officiellement, le but de cet arrêté est « d’éviter que trop de gens se croisent ». Raison pour laquelle la pratique du jogging sera désormais regroupée à Paris, pendant des horaires décalés. Ainsi, la Capitale devient la première ville française à renforcer concrètement les mesures touchant le sport en extérieur pendant le confinement. Cependant, cette décision ne remettra pas en cause le fait de se promener. Simplement, elle durcit les conditions déjà demandées par Edouard Philippe, fin mars. Celles-ci limitaient à une heure par jour le temps d’activité physique, pratiquée dans un rayon d’un kilomètre autour de son domicile. Ce choix du Gouvernement intervient après le constat que la pratique du jogging pouvait entraîner des contaminations. Notamment, parce que de nombreux coureurs ne respectent pas la distanciation physique demandée, d’un minimum d’un mètre, pendant leur pratique.

Ne pas relâcher le confinement

Désormais, la pratique du jogging et du vélo va être plus encadrée dans la Capitale.

Désormais, la pratique du jogging et du vélo sportif va être plus encadrée dans la Capitale.

Hier, Anne Hidalgo a donc annoncé ces nouveaux horaires limités pour la pratique du jogging. Selon elle, mieux réglementer la façon de courir à Paris permettra « […] que le confinement fonctionne. » De plus, sur France Info, elle a ajouté que le pays était « […] loin de sortir de la crise ». Clairement, le récent communiqué officiel précise que « chaque sortie évitée est utile à la lutte contre l’épidémie. » Par ce choix, le Gouvernement veut freiner la tendance laxiste du week-end dernier. De fait, un trop grand laisser-aller avait été observé dans les rues, en raison du beau temps.

Distribution de masques

Par ailleurs, la maire de la Capitale a aussi annoncé que deux millions de masques en tissu allaient être distribués aux Parisiens. Cette mesure sera complémentaire de celle qui régule maintenant la pratique du jogging. Elle va dans le même sens que la décision prise par d’autres villes du territoire, comme Nice et Cannes. En effet, celles-ci viennent également de choisir d’imposer le port du masque à leurs habitants, dès qu’ils sortent de chez eux. A l’avenir, cette pratique pourrait s’étendre en France, tout comme en Asie. A ce sujet, Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Mairie, a déclaré sur la chaîne LCI « Il faut porter un masque, l’ambiguïté a trop duré. » Cette nouvelle obligation pourrait aider à sortir plus vite du confinement. Même si la Capitale n’a pas vraiment le pouvoir juridique d’imposer cette mesure d’hygiène aux Parisiens.




Laisser un commentaire