De nouvelles mesures écologiques garantiront une qualité de l'air mieux surveillée

Nouvelles mesures écologiques : un air mieux surveillé

17397

Nouvelles mesures écologiques : moins de produits en plastique

 

Dès le 1er janvier 2021, plusieurs nouvelles mesures écologiques en faveur de l’environnement entreront en vigueur. Cela, dans de nombreux domaines du quotidien, concernant la santé publique. Parmi ces mesures, des contrôles plus précis de la qualité de l’air. Et la suppression de certains emballages et objets en plastique.

 

Des contrôles plus exigeants

De nouvelles mesures écologiques vont concerner les emballages en plastique et les contrôles de la qualité de l'air

De nouvelles mesures écologiques vont concerner les emballages en plastique et les contrôles de la qualité de l’air.

En 2021, un nouvel indice mesurant la qualité de l’air ambiant s’appliquera. Désormais, en plus de vérifier la présence des quatre principaux polluants, il vérifiera aussi le taux de particules fines (PM2,5). Par conséquent, cette nouvelle donnée viendra compléter les contrôles de dioxyde d’azote (NO2) et de dioxyde de soufre (SO2). Ainsi que d’ozone (O3) et de particules PM10. Ce renforcement devrait permettre de limiter les effets délétères qu’entraîne la pollution de l’air. En améliorant nettement la santé publique.

Un indice plus fiable

De ce fait, l’indice ATMO, datant de 1994, que vérifient les Associations Agrées de Surveillance de la Qualité de l’Air, deviendra plus précis. De fait, cette réglementation aura pour but de satisfaire les attentes des Français. Particulièrement sensibles à ce problème. Au centre des nouvelles mesures écologiques, cette vérification quotidienne permettra des prévisions plus détaillées. Grâce à une échelle de mesures plus précise. Qui ira de « Bon » à « Extrêmement mauvais ». Ainsi, cette amélioration bénéficiera à chaque Etablissement Public de Coopération Intercommunale. Et à chaque commune. Cela, sur tout le territoire national. Y compris dans les départements d’Outre-mer.

Limitation des produits en plastique

Parmi ces nouvelles mesures écologiques, de nouvelles interdictions toucheront certains produits usuels en plastique. Notamment, les boîtes à sandwichs, les couvercles de boissons et les piques à steaks seront proscrits. De même que les confettis. Ainsi que les pailles, les touillettes et les couverts jetables. Néanmoins, pour écouler les stocks existants, les distributeurs de ces produits bénéficieront d’un délai de six mois. Par ailleurs, les établissements publics ne pourront plus distribuer de bouteilles en plastique.